Serpents

Pages: 15 (3736 mots) Publié le: 2 mars 2011
Introduction :

Les serpents sont des reptiles au corps cylindrique et allongé, dépourvus de membres apparents, et zoophages.
Leur peau est recouverte d’écailles et sont sourds : ils ressentent les vibrations du sol et rampent jusqu’à leur proie.
Ils vivent le plus souvent dans les pays chauds (en Afrique et Asie notamment) ou tempérés.
Ce sont des animaux à sang froid, c’est pourquoi ilshibernent.
Ils sont la cause de près de 94 000 morts chaque année contre 421 000 envenimements.

Le thème des serpents a particulièrement attiré notre attention puisque ceux-ci sont un symbole universel que l’on retrouve dans de nombreux mythes et cultures.
Il n’est pas aussi maléfique que l’on a tendance à croire. Il représente aussi l’immortalité, l’infini et est aussi un acteur nonnégligeable lorsqu’on parle de la création de la vie.

De nombreuses oppositions persistent concernant l’image qu’il véhicule en fonction des cultures mais aussi à travers le temps.

Comment l’image du Serpent a-t- elle évolué tout au long des siècles ?

C’est à cette question que nous tenterons de répondre à travers nos axes.

I/ La Première occurrence du Serpent :

La première apparition duserpent Historiquement parlant a eu lieu en 4000 avant Jésus Christ avec le « NINGISHZIDA ».
Celui-ci représentait le Maître de l’arbre de vie.
Il s’agit d’une divinité sumérienne liée au monde souterrain, Dieu Serpent de la végétation

Coupe du roi Gudea Vase

II/ Evolution :
APOPHIS

[pic][pic]

Le Dieu Apopthis (quireprésente la puissance maléfique et les forces des ténèbres ) était symbolisé sous la forme d'un gigantesque serpent, en perpétuel conflit avec l'ordre cosmique. Il incarne également la discorde et la menace sur le monde "organisé" et sera l'ennemi juré du Dieu Ré, Dieu du Soleil.

Toutes les nuits, le Dieu Apophis tente de s'opposer à la course du char solaire dans le monde souterrain et essayed'étouffer à l'aide de ses anneaux, en vain, Rê. Chaque nuit, la Déesse Bastet, Déesse de la bienfaisance, considérée comme l'oeil d'Atoum Rê, représentée sous la forme d'un chat accompagnée d'un sistre ( Instrument de musique sacré ).

Toujours dans la vision Egyptienne, remarquons le serpent sur le front des pharaons.
Ilest posé un peu au dessus du 3ème œil exprimant le pouvoir qu’avaient les pharaons de se débarasser de leurs ennemis .

ANANTA (1500 Av JC)

Théorie Hindou :

Ananta, était un serpent ascétique qui s'était désolidarisé de ses frères sanguinaires et vengeurs pour mener une vie d'austérités et de contemplation. Le dieuBrahmâ, touché par son zèle, lui confia alors la tâche de soutenir le monde. Reposant sur les eaux primordiales, Ananta, le serpent cosmique, sert alors de couche à Vishnu (le préservateur de l'Univers).
 
Ce dernier se repose et médite entre deux kalpas, c'est-à-dire après la dissolution d'un univers ancien (provoqué par Shiva), et en attendant que Brahmârenaisse à nouveau de son nombril pour créer un univers nouveau...
Ananta signifie par ailleurs "celui qui n'a pas de fin". Nous retrouvons une idée d'éternité et d'infini étroitement liée à Vishnu.

L'Ouroboros

[pic][pic][pic][pic]

Dans la mythologie grecque, l'Ouroboros est un serpent (ou un dragon selon les représentations) "qui se mordla queue" pour former un tout indifférencié. Il est la rénovation de la nature en perpétuel mouvement. Il symbolise l'infini, il unie la fin et le commencement, le commencement et la fin.

Ce Serpent qui se mord la queue est souvent retrouvé dans de nombreuses cultures. Il est le sceau purificateur en Alchimie, il encercle le monde et protège l'Arbre Yggdrasil dans la cosmologie nordique,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • les serpent
  • Les Serpents
  • Le serpent
  • Serpents
  • Le serpent
  • Le serpent qui dance
  • Le villageois et le serpent
  • Le Serpent Qui Danse

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !