Sexualité et mariage dans la france de l'ancien régime

Pages: 55 (13650 mots) Publié le: 21 août 2011
Sexualité et mariage
La sexualité dans les traités sur le mariage
en France, XVIe-XVIIe siècles
Maurice DAUMAS
Au XVIIIe siècle, saint Alphonse de Liguori écrit des paysans italiens qu’ils
« ignorent la malice » de l’adultère1. Mais dans les siècles précédents, dix-sept
théologiens se sont interrogés, dans de gros traités en latin, sur la légitimité de
la masturbation post-coïtale de lafemme2. L’étude de la sexualité conjugale est
donc confrontée à des réalités extrêmement différentes : des pratiques, des attitudes,
des discours que le croisement des sources peut placer en porte-à-faux
ou en contradiction, surtout si l’on cherche à reconstituer les comportements à
partir des discours prescriptifs. Faut-il autoriser le devoir conjugal lorsque la
femme est enceinte, et jusqu’àquel mois ? est une question abordée dans tous
les ouvrages traitant de près ou de loin des péchés que l’on peut commettre en
mariage. La réponse est positive, à condition que la grossesse ne soit pas trop
avancée, car le coït risquerait de provoquer une « blessure », c’est-à-dire un
avortement. La correspondance échangée entre un pieux gentilhomme dauphinois
et sa femme au XVIe siècle montreque ni les époux ni leur entourage
ne se posaient cette question : ils « ignorent la malice » qu’il peut y avoir à s’accoupler
lorsque la femme est enceinte3. Un tel comportement est d’autant plus
naturel qu’il est impensable, dans la culture du temps, qu’un homme marié
demeure continent plus de quelques jours – et il ne peut l’être que pour des
raisons de force majeure (voyage, maladie).Le sujet de cette étude n’est pas la doctrine et moins encore la pratique de
la sexualité conjugale, mais sa représentation sociale, telle qu’on peut en brosser
le tableau à partir des traités sur le mariage. Les traités de médecine, les
manuels de confesseur (du pénitentiel au traité des cas de conscience) sont des
REVUE D’HISTOIRE MODERNE ET CONTEMPORAINE
51-1, janvier-mars 2004.
1. JeanDELUMEAU, L’aveu et le pardon. Les difficultés de la confession. XIIIe-XVIIIe siècle, Paris, Fayard,
1990, p. 162.
2. Quatorze l’autorisaient, probablement parce qu’elle favorisait la procréation. Jean-Louis FLANDRIN,
Le sexe et l’Occident. Évolution des attitudes et des comportements, Paris, Seuil, 1981, p. 134.
3. Gaspar de SAILLANS, Premier livre de Gaspar de Saillans gentilhomme citoyen deValence en
Dauphiné, Lyon, 1569. Voir Maurice DAUMAS, La tendresse amoureuse. XVIe-XVIIIe siècles, Paris, Perrin,
1996, p. 58-60.
ouvrages relativement précis et détaillés. Malheureusement, ils ne traitent que
de sexe, alors que la sexualité est un domaine qui dépasse le cadre du lit conjugal
: au sens large auquel nous l’entendons, elle s’étend au moins à la sphère
affective. Ce qui faitl’intérêt des traités sur le mariage, c’est que le discours sur
le sexe, étant mêlé à d’autres considérations (sur les devoirs des époux, sur l’affection,
sur la jalousie, sur l’enfant, sur la dévotion, sur la viduité…), permet de
cerner la représentation sociale de la sexualité.
On connaît les grandes lignes du contexte. Au cours des XVIe et
XVIIe siècles se définit peu à peu une sexualitélégitime, conjugale, en liaison avec
la valorisation du mariage et la naissance de la famille moderne, à fondement
affectif. Dans le même temps sont rejetées dans l’illégalité des pratiques sexuelles
qui exprimaient à la fin du Moyen Âge les valeurs dominantes des jeunes adultes:
le concubinage, les pratiques infécondes, l’abondance des bâtards, la prostitution
organisée, les viols collectifs,étaient quelques-uns des traits caractéristiques d’une
société peu respectueuse de la femme et tolérante envers les désordres occasionnés
par une sexualité dont les débordements ne se limitaient pas aux fêtes4.
Mesurée à l’aune de la crise du mariage et de la dénonciation de son caractère
«bourgeois» dans les années soixante-dix du XXe siècle, cette cristallisation de la
société moderne sur...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La france de l'ancien régime
  • La france de l'ancien régime
  • La france de l'ancien régime
  • La France Sous l'Ancien Régime
  • La france de l'ancien régime à 1852
  • Mariage traditionnel africain et mariage de l'ancienne france : ressemblances
  • L'ancien régime
  • L'ancien régime

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !