Sociologie des organisations - résumé de l'ouvrage de p. bernoux

Pages: 15 (3584 mots) Publié le: 11 juin 2012
La Sociologie des Organisations de Philippe Bernoux




















Chapitre 1 :

L'auteur décide de partir d'une question et non d'une définition. Cette question est, en fait, la problématique à laquelle il va tenter de répondre : comment expliquer les comportements des groupes et/ou des individus au sein des organisations ? Peut-on trouver et définir une logique deces comportements ?

L'individu et le groupe dans les organisations
L'irrationalité apparente et l'imprévisibilité des comportements sont un des problèmes que soulève la sociologie des organisations. On ne peut restreindre l'explication des comportements de freinage des salariés dans une entreprise à une explication basée seulement sur le tempérament individuel. La relation entre l'individu et legroupe détermine des normes de comportements par rapport à des motivations.
Les comportements sont les résultantes de l'influence de déterminants individuels, collectifs et culturels.
La notion d'insertion sociale est présente dans toute organisation. Une relation de contribution/rétribution s'établit et l'individu agit selon son intérêt. Les acteurs interagissent les uns sur les autres.

Lesnormes de groupes sont plus ou moins souples et sont ajustées par les individus à leur tempérament, leurs besoins, désirs... Il faut donc étudier les comportements en double relation avec les individus et les normes du groupe. Cette stratégie correspond à une logique d'acteurs, qui se traduit par des relations quotidiennes de pouvoir, d'origine organisationnelle ou culturelle.

Le choix dumodèle interactionniste
Dans le modèle interactionniste, les normes changent en fonction du déterminisme de l'environnement individuel, du système global et de l'intention stratégique de l'acteur.
Finalement, il s'agit de comprendre les stratégies des acteurs en fonction de leur milieu organisationnel.


Chapitre 2 :

Le 19ème siècle a vu naître la société industrielle. Cette naissance s'esttraduite par des découvertes techniques, une création de richesses, des mouvements d'idées... . Les nouvelles organisations, basées sur ces changements ont entraînaient des évolutions.

De nouveaux modèles sont apparus :
L'accumulation de capital
Le capitalisme repose sur l'entreprise industrielle dont le but est de faire un profit maximum grâce à une organisation rationnelle du travail et de laproduction. Il existe donc une mentalité, une éthique capitaliste. A cette obligation de devoir accomplir sans relâche un objectif, à cette réussite matérielle, correspond une vision éthique du monde. Dans un climat individualiste, l'éthique protestante fournit la motivation nécessaire à la satisfaction de produire toujours plus.
La naissance des valeurs bourgeoises.
Le besoin d'accumulation ducapital pousse la bourgeoisie à devenir une classe révolutionnaire, bouleversant l'ordre hiérarchique établi. En se développant, la bourgeoisie engendre sa propre contradiction, le prolétariat. La société industrielle amène un ordre nouveau dans tous les domaines de la vie sociale en transformant les mentalités, les systèmes de valeur, les structures sociales et politiques.

L'évolution du lienentre l'individu et la raison.
Avant le capitalisme, il existait un préordre industriel hérité du Moyen-Age et dicté par la religion : la vie publique était moralisée et rigide. Au 19ième siècle, l'intérêt individuel va remplacer la providence divine.
Il va y avoir un lien entre le développement des sciences et le progrès technique. Des conflits entre science et morale vont naître. Maisfinalement, si l'hédonisme et le scientisme sont remis en cause, la rationalisation préconisée par Taylor demeurera l'idée forte de la révolution industrielle.

L'évolution du travail au sein de l'entreprise :
Trois phases :
A : Introduction de la machine outil.
B : Décomposition du travail et production en grande série.
C : Recomposition du travail : automation. Hiérarchie et interdépendance...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Bernoux, sociologie des organisation
  • Bernoux (philippe), la sociologie des organisations
  • La sociologie des organisations, philippe bernoux
  • Étude sur la sociologie des organisations de bernoux
  • Fiches de lecture bernoux
  • Fiche de lecture la sociologie des organisations de philippe bernoux
  • Analyse du chapitre 6 de la Sociologie des organisations de Philippe Bernoux
  • Résumé sociologie des organisations de lusin bagla

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !