Stockage

2323 mots 10 pages
Introduction

Les volumes de données manipulées par les entreprises croissant de manière exponentielle, provoquant une fuite en avant dans le développement des capacités de stockage afin de garantir à tout moment la disponibilité de toutes ces données.

Le symptôme est la, les budgets des systèmes de stockage sont en nette hausse, 20% au bas mot selon plusieurs études récentes. Les problèmes de stockage sont en nette hausse, et les directions informatiques s’y intéressent de plus près. Ou tout du moins elles devraient : selon le Gartner Group, la capacité globale de stockage devrait passer de 283 000 téraoctets en 2000 à plus de 5 millions en 2005, soit un doublement tous les 15 mois. De quoi faire réfléchir.

Le coup d’accélérateur, on le doit à deux facteurs : l’émergence de l’Internet ainsi que la généralisation de l’utilisation des applicatifs d’entreprise. Celle-ci partage des volumes de données de plus en plus importants, comme les informations relatives au client, à la chaîne d’approvisionnement, à la gestion des équipes et des plannings, etc.

Revers de la médaille : cette révolution a un coût, surtout humain. Pour monter un réseau de stockage, il faut aujourd’hui faire appel à plus de 5 technologies différentes (Fibre Channel, iSCSI ou FCIP, voir InfinBand) et donc 5 prestataires différents. Difficile de voir clair à travers la jungle des normes naissantes. Les choses devraient rapidement changer, mais on peut douter qu’on revienne un jour à la belle époque des îlots de stockage. Quelles sont les nouvelles règles d’or du stockage ? C’est ce que nous allons voir dans la suite de ce document, les deux premières parties seront consacrées au stockage NAS et au réseau SAN qui sont les deux solutions majeures en ce qui concerne le stockage. Puis nous parlerons dans une troisième partie des protocoles de stockages (Fibre Channel et iSCSI). Puis une autre partie sera consacrée aux outils de virtualisations du stockage. Enfin nous terminerons sur

en relation

  • Stockage
    1125 mots | 5 pages
  • Self stockage
    292 mots | 2 pages
  • Stockage inertiel
    1726 mots | 7 pages
  • La strategie de stockage
    4155 mots | 17 pages
  • Self stockage
    363 mots | 2 pages
  • Self stockage
    838 mots | 4 pages
  • Stockage matriciel
    1613 mots | 7 pages
  • Self stockage
    660 mots | 3 pages
  • le stockage de l'énergie
    6452 mots | 26 pages
  • Le stockage des médicaments
    432 mots | 2 pages