Strategie - ecole de la vision

3655 mots 15 pages
Frederic LEROY dans Les stratégies des entreprises (2005) affirme que la stratégie consiste à fixer des objectifs en fonction de l’environnement (contraintes extérieures) et des ressources disponibles dans l’organisation, puis à allouer ces ressources afin d’obtenir un avantage concurrentiel durable et défendable.

Le concept de stratégie a fait l’objet de beaucoup d’études au cours des dernières décennies, favorisant l’émergence de plusieurs courants de pensée. Dans Safari au Pays Stratégie, Joseph LAMPEL, Henry MINTZBERG et Bruce AHLSTRAND tentent d’analyser les différents courants et d’y apporter leurs éclairages.

Ils nous les présentent sous la forme de dix conceptions du processus stratégique en ayant conscience qu’elles ne suffisent pas à capturer à elles seules la substance de ce qu’est la stratégie. D’autant que ces écoles ne s’articulent pas aisément entre elles.
On peut néanmoins distinguer trois grands courants de pensée. Les écoles normatives tentent de déterminer le bon moyen de concevoir la stratégie. Les écoles descriptives cherchent à décrire les processus d’élaboration de la stratégie. Enfin, la dernière école dite de configuration donne un grand rôle à l’environnement et aux changements des entreprises.

Notre devoir porte sur l’école descriptive et plus précisément sur l’école dite « entrepreneuriale ». Cette école accentue ses recherches et réflexions sur le rôle capital du dirigeant d’entreprise dans l’élaboration de la stratégie. Porté en grande partie par Joseph Schumpeter, ce courant centre son analyse sur la personnalité du dirigeant et sur la vision qu’il impulse à son entreprise.

Ici, le cœur de note analyse portera donc sur ce qu’est la vision

Stratégie délibérée et émergente : la bonne stratégie trouve son équilibre entre une stratégie projetée, délibérée ou le détail est planifié et une stratégie émergente, dans laquelle ce qui est réalisé n’était pas prévu. La « stratégie parapluie » prédit les grandes lignes

en relation

  • Stratégie de la belle iloise
    2172 mots | 9 pages
  • Analyse de l'entreprise bel sur son marché
    9701 mots | 39 pages
  • ADM1015 TN1 SF FINAL
    1818 mots | 8 pages
  • Dossier stratégique - compagnie des alpes
    14112 mots | 57 pages
  • Décathlon
    1452 mots | 6 pages
  • Business g
    1279 mots | 6 pages
  • Professeur à l'université d'Hambourg
    2165 mots | 9 pages
  • Diagnostique stratégique de "le tanneur"
    5363 mots | 22 pages
  • Changez d'identité pas de structure
    425 mots | 2 pages
  • Vision stratégique de l'oreal
    428 mots | 2 pages
  • Bres
    934 mots | 4 pages
  • Michelin
    874 mots | 4 pages
  • Rapport de stage société générale maroc
    1588 mots | 7 pages
  • MANA ETUDE DE CAS DELLA ROBBIA
    572 mots | 3 pages
  • EBAY
    3358 mots | 14 pages