Sujet : que veut-on dire en parlant de loi de la nature ?

2270 mots 10 pages
Sujet : Que veut-on dire en parlant de loi de la nature ?

Analyse du sens du sujet :
La question qui est posée ici n’est pas simplement de savoir ce qu’est la loi de la nature, autrement dit, qu’appelle-t-on lois de la nature ?
Il est question ici d’une intention (« vouloir dire ») du discours. Que visons-nous à exprimer à travers l’expression « loi de la nature » ? Quel est le sous-entendu implicite ? Qu’admettons- nous qui ne va peut-être pas de soi ? Ce n’est donc pas tant la loi de la nature qui nous intéresse mais ce que présuppose l’affirmation selon laquelle il y aurait à propos de la nature quelque chose comme des lois. Quel discours, philosophie voire idéologie sous-tend l’affirmation selon laquelle il y aurait des lois de la nature. Serait-elle simplement imputable à l’homme ? Y a-t-il quelque chose comme des lois propres à la nature ou bien sont-elles seulement le fruit d’une intention ou d’un projet humain ?
Problématique :
Comment les lois de la nature pourraient-elles relever de l’homme ? Et si elles relèvent effectivement d’une volonté humaine, comment peuvent-elles alors objectivement prétendre établir ce qui régit la nature ?
1ère Partie : (Le Réalisme) En parlant de loi de la nature, on entend faire état des mécanismes qui régissent la nature, à savoir des rapports de cause à effet qui s’exercent nécessairement sur tous les phénomènes du monde empirique. On admet par là que le monde est soumis à un ordre, à des principes connaissables. Lequel ordre permet d’expliquer l’enchaînement des phénomènes. En ce sens, la loi de la nature suggère que la nature entière est soumise et obéit à quelques lois qui en sont comme la clé.
Pourtant, l’existence de ces lois va-t-elle de soi ? Cette question peut surprendre. Les sciences n’ont-elles pas fait la preuve de leur efficacité ? Certes, elles ont fourni la preuve de leur efficacité ; elles sont au sens propre efficaces c’est-à-dire qu’elles permettent mieux

en relation

  • Les lois de la nature
    2041 mots | 9 pages
  • Rabelais et l'Humanisme
    2355 mots | 10 pages
  • Peut-il être raisonnable de désobéir aux lois ?
    389 mots | 2 pages
  • La nature obeit elle a des lois ?
    1331 mots | 6 pages
  • Devoir de philo
    428 mots | 2 pages
  • Tiib
    2415 mots | 10 pages
  • Philosophie
    3393 mots | 14 pages
  • Dissertation gratuite
    5103 mots | 21 pages
  • Je ne sais aps
    730 mots | 3 pages
  • Le droit du plus fort
    2872 mots | 12 pages