Surrealisme

3360 mots 14 pages
I. Introduction
L’invention du mot surréalisme revient à Guillaume Apollinaire, puisque celui-ci a été le premier à qualifier sa pièce ‘Les mamelles de Tirésias’ de ‘drame surréaliste‘ dans le but de prouver qu’un sujet sérieux peut être traité avec humour.
A partir de là, André Breton a fondé le grand courant littéraire du 20ème siècle en 1924 avec pour influence la plus marquante celle d’Apollinaire.
A. Qu’est-ce que le surréalisme?
Le surréalisme n’est ni un système, ni une école. C’est un mouvement fondé sur la pratique de l’écriture à travers laquelle les écrivains interviennent dans le social et cherchent à dévoiler tout ce qui paraît caché dans l’homme.
Le fondement de ce mouvement est historique, il est caractérisé par la rupture avec une idée précise de la littérature et de la vie. Le mouvement surréaliste est né d’une génération qui a participé au premier conflit mondial et qui en a gardé un sentiment de désespoir et de révolte.
B. Ses différents aspects
On peut évoquer différents aspects du surréalisme: * sa complexité, * son rayonnement international, * sa polyvalence artistique, * ses aspirations politiques révolutionnaires ainsi que l’omniprésence d’André Breton…
C. Ses influences
Les poètes surréalistes se sont tournés vers le passé proche mais aussi international. C’est pourquoi le mouvement a connu de nombreuses influences de la seconde moitié du 19ème siècle et du début du 20e siècle.
Il rejoignait ainsi le «super naturalisme» de Gérard de Nerval, le «roman noir Anglais» caractérisé par l’excès et le refus du réel, le «libérateur du désir» de Sade, le «romantisme Allemand» où l’on retrouve les notions d’intériorité, de faculté de voyance et de la prégnance de l’amour. D’une certaine façon, l’influence provient également du «surnaturalisme» de Charles Baudelaire.
Ce mouvement passe par l'appropriation de la pensée du poète Arthur Rimbaud puisque lui aussi voulait «changer la vie». Celui-ci a notamment déclaré «je

en relation

  • Surréalisme
    2848 mots | 12 pages
  • Le surréalisme
    1653 mots | 7 pages
  • Le Surréalisme
    8217 mots | 33 pages
  • Surréalisme
    490 mots | 2 pages
  • Le surréalisme
    502 mots | 3 pages
  • Le surréalisme
    2448 mots | 10 pages
  • Le surréalisme
    872 mots | 4 pages
  • Le surréalisme
    4329 mots | 18 pages
  • Surréalisme
    1515 mots | 7 pages
  • Le surréalisme
    695 mots | 3 pages