Synthèse arts visuels

403 mots 2 pages
L’affiche et la lecture d’image

Introduction
Pour commencer, il existe différents types d’image. Cependant, toute image peut être considérée comme un produit de culture et reflète ce que le public souhaite et désire voir. Au XXIème siècle, un classement d’images s’est cependant peu à peu établi. Il existe ainsi différentes catégories qui peuvent être remises en question. D’une part, les images avec un discours artistique et un projet esthétique et d’autre part les images utilitaires. Par exemple, au musée du Louvres, il n’y a pas de catégorie : toutes les images, les objets sont rassemblés. La cuillère est à la fois un objet esthétique et utilitaire (égyptien). L’objet est alors requalifié. A quoi sert-il ? Il existe des systèmes de médiation comme les clips, les bandes-annonces qui n’ont pas vocation à être désignés comme œuvres. Ce sont des images utilitaires pour l’information et la communication.

I.

L’affiche

Lors de la réalisation des premières affiches, il n’y avait pas de moyen mécanisé de machines rotatives. Ce sont les ateliers d’imprimerie qui diffusaient les affiches. Les premières affiches étaient des tracts sur lesquels ne figuraient pas la couleur noir. De plus, le fond était blanc car le noir était réservé à l’administration, exclusivement constituée de textes ; il n’y avait donc pas de réelle lecture d’images. Les graphistes étaient des peintres appelés pour recopier des formes. Ils agissaient alors pour la société de consommation. Les affiches étaient l’un des effets de consommation et ont été créées afin d’attirer l’œil des gens appartenant à différentes catégories de classe sociale. De nos jours, Chaumont est la ville de l’affiche. Mais lors du festival, désormais, les produits de consommation n’y figurent plus. Il y a une scission entre les procédés plastiques et procédés supports utilisés différemment (revue agrandie : affiche).

II.

Lecture d’image : affiche cacao Arnaud

Dans l’image il y a un message implicite (feed-back

en relation

  • 510A0 Arts Visuels
    1632 mots | 7 pages
  • coco
    839 mots | 4 pages
  • disertation
    339 mots | 2 pages
  • Histoire des arts
    1036 mots | 5 pages
  • eywareur
    2215 mots | 9 pages
  • Le métier d'infographiste
    1351 mots | 6 pages
  • Images et sons dans les hypermédias
    6041 mots | 25 pages
  • PROGRESSION annuel
    1658 mots | 7 pages
  • Dm economie
    20736 mots | 83 pages
  • Zolal'assomoir
    336 mots | 2 pages