Synthèse sur la liberté

Pages: 5 (1042 mots) Publié le: 5 mai 2010
SYNTHESE SUR LA LIBERTE

Pour Descartes, la conscience que nous avons de notre propre volonté nous permet de nous autodéterminer. Par exemple, dans le passage étudié des Méditations Métaphysiques, Descartes se compare à Dieu. Dieu est tout puissant, et par conséquent, sait tout, ce qui n’est pas le cas du philosophe. Or la volonté n’a pas de borne et ne se laisse jamais séduire. On peut doncvouloir sans limite. C’est cette volonté qui fait ressembler Descartes à Dieu. Par là, il veut nous montrer que l’homme peut être complètement libre s’il le veut. Cette volonté permet alors le libre arbitre (faculté de se déterminer uniquement par soi-même), condition nécessaire de notre liberté. Cependant, si le libre arbitre nous permet de faire un choix, il ne nous dit pas quel choix faire. Ilfaut alors différencier le fait d’être hésitant et le fait d’être libre. En effet, il existe des situations dans lesquelles nous ne mettons pas longtemps avant de choisir. Mais parfois, nous hésitons. Il nous manque alors la connaissance qui nous permettrait de faire un choix plutôt qu’un autre.
Ainsi pour être libre, j’ai besoin d’avoir une volonté infinie et d’être capable de connaître, desavoir ce qui est bien et vrai. Moins j’ai de connaissance, moins je suis libre, même si je dispose toujours du libre arbitre.
Nous pouvons même refuser de choisir. Pour Descartes, ce refus est là encore le signe de notre liberté infinie. Cette liberté d’indifférence et le plus bas degré de la liberté, mais elle est liberté.
On peut comprendre qu’en s’abstenant de choisir, on aura toujoursl’occasion de faire des choix. Cependant, on ne fait que retarder le moment présent et à force de s’abstenir de choisir, on passe à côté de notre liberté car nous ne l’exerçons pas.

Pour Sartre, la liberté est la condition initiale de l’homme. Ce dernier n’est pas défini par une essence préétablie, il est libre de se faire, il est projet. Sur le fond, il présente un homme libéré de toute référence à unDieu créateur, et, au-delà, de toute nature immuable ou essence. « Cela signifie que l’homme existe d’abord, se rencontre, surgit dans le monde, et qu’il se définit après ». La seule caractéristique indépassable de l’homme se concentre dans la liberté. Rien n’est donné à l’existence humaine de telle sorte qu’elle soit déterminée. Les circonstances naturelles, sociales ou historique ne nouspermettent jamais d’échapper à la liberté dans la mesure où nous avons toujours à choisir ce que nous faisons d’elles et, à choisir ce que nous entendons être, ce qui explique que nous soyons « condamnés » à être libre. Ainsi, dire qu’on a été influencé contre notre volonté est de la mauvaise foi : on ne peut se défausser de nos responsabilités à bon compte.

Si pour Descartes le libre arbitre constitueune condition nécessaire de la liberté ce n’est pas une condition suffisante. En effet Spinoza, il ne suffit pas de se sentir libre pour l’être vraiment. En effet il le montre en distinguant la nécessité objective (le déterminisme) de la nécessité subjective. Dans le déterminisme, la liberté est incompatible avec la nécessité. En effet, tout effet a une cause et on peut expliquer un effet encherchant sa cause. Ainsi on n’échappe pas à ce qui nous détermine et il n’y a pas de liberté (exemple : la contrainte de ne pas sortir : on ne peut pas sortir). Dans ce cas nos pensées et nos actes sont dus à une cause extérieure a notre conscience (exemple : l’homme ivre dit alors des choses en croyant en avoir conscience alors que c’est faux). Dans le cadre de la nécessité subjective, la causedéterminante ne m’est pas étrangère puisque c’est ma raison qui m’incite à agir. Pour Spinoza, la raison est l’essence de l’homme et lorsque celle-ci nous permet de faire un choix, alors nous sommes libres. La connaissance est donc libératrice. Spinoza déconstruit également le libre arbitre pour expliquer d’où il vient. Par exemple, on se croit libre car étant tenté par le fait de ne pas vouloir...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Synthèse sur la liberté
  • Synthèse liberté pour Aristote
  • Synthèse de documents : le détour
  • Synthèse sur la censure et la liberté d'expression.
  • Note de synthese« liberté et contrôle des associations en france »
  • La liberté
  • La liberté
  • Liberté

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !