Synthèse : "l'action des poètes et le rôle de la poésie sous la résistance"

1549 mots 7 pages
Introduction : On parle de poésie engagée quand le poète met son art au service d'une cause qui s'ancre dans le contexte historique. En effet, à partir des années 1930, les poètes ne veulent pas rester indifférents aux évènements politiques. Ils écrivent donc des poèmes où ils prennent position sur les évènements. La poésie engagée existe depuis longtemps : au cours des guerres de religion (XVI ème siècle), au XIX ème siècle critique de Napoélon par Victor Hugo... Plus récemment, on pense à la Résistance durant la Seconde Guerre mondiale. Mais quels ont été l'action des poètes et le rôle de la poésie sous la Résistance ?

I - Le contexte Tout d'abord, il ne faut pas confondre "la résistance" et "La Résistance". "La résistance" est l'action de résister, de s'opposer à quelqu'un ou à une autorité. Alors que "La Résistance" est un fait historique. C'est l'action clandestine menée en Europe par des organisations civiles et militaires contre l'occupant allemand, au cours de la Seconde Guerre mondiale. En France, les mouvements de résistance furent unifiés en 1943 dans le Conseil national de la Résistance (CNR). Par son activité (renseignement, propagande, sauvetages, sabotages...), la Résistance a contribué fortement à la libération du territoire et au soutien de l'action du général de Gaulle. Ainsi, plusieurs poètes entrèrent dans des réseaux de Résistance, comme A. Guerne et sa femme qui s'engagèrent dans le grand réseau de Résistance "PROSPER", Robert Desnos dans le réseau de résistance "Agir" en 1942, Jean Cassou s'engagea d'abord à Paris (groupe du Musée de l'Homme) puis à Toulouse (réseau Bertaux), Guillevic adhèra au Parti communiste clandestin où il fit de la résistance civile (faux papiers, transports de documents...), fin 1942, René Char devient membre de l'Armée secrète des mouvements de Résistance...

II - Formes diverses La guerre et La Résistance provoquent de nombreuses réactions chez les écrivains. Face à la censure exercée par

en relation

  • Dissertation
    10497 mots | 42 pages
  • art poètique
    21214 mots | 85 pages
  • Ecrivains/auteurs engagés
    2806 mots | 12 pages
  • Resume de la poesie
    25024 mots | 101 pages
  • La guerre(une dissertation)
    16430 mots | 66 pages
  • Histoire Littéraire
    8072 mots | 33 pages
  • LE PROJET Pédagogique de la boite à merveilles
    4643 mots | 19 pages
  • Dossierthema Mots35
    7330 mots | 30 pages
  • Résumé du XIX siècle
    12340 mots | 50 pages
  • Litterature xix siecle
    8203 mots | 33 pages