Synthese les mots de sartre

803 mots 4 pages
Description du texte

Dans ce texte Sartre raconte un épisode de sa jeunesse ou il en vient a "développer son imaginaire" en réponse au rejet de lui que font les personne de son entourage.

Commentaire

Jean-Paul Sartre est, enfant, acteur d'une comédie familiale au sujet de laquelle il nous informe dans la partie "Lire" de son autobiographie Les mots. Le passage que nous allons étudier marque la fin de cette comédie familiale : A 7 ans, "Poulou" se fait couper les cheveux, et son strabisme est découvert, il cesse d'etre un joli petit garcon. Il n'est plus l'enfant modèle et devient l'objet d'une réprobation. Au moment qu'il évoque, Sartre pense meme a se refugier dans la religion pour vaincre son malaise, mais il va finalement développer son imaginaire et se réfugier derriere ce dernier. C'est ce qui marquera la transition entre la partie Lire et Ecrire. Nous allons étudier cet extrait en observant d'abord la confrontation entre le réel et l'imaginaire, puis nous étudierons la comédie maternelle a laquelle Sartre est conviée, et enfin, nous verrons en quoi cette scene est une parodie.

plan

I L'opposition entre le réel et l'imaginaire

Une errance

On observe dans ce texte un va et vient entre réel et imaginaire :
Les enfants du Luxembourg sont transformés en héros "de chair et d'os" . Sartre projette ici des stéréoptypes imaginaires sur des etres vivants ; en meme temps, Sartre perd ses propres attributs de héros.
La scene est au conditionnel passé, ce qui correspond a un récit narré a l'irréel passé. Sartre revendique ici avec toujours plus d'ardeur un emploi toujours plus modeste : Il commence d'abord par renoncer au role qu'il s'est forgé de "Pardaillant", puis accepte de priver Pardaillant de sa liberté ; il accepte ensuite meme qu'on le prive de la parole : " meme un role muet m'eut comblé " , et pour finir il accepte meme de jouer un blessé ou un mort.
On observe ensuite dans cet extrait un retour au réel : "l'occasion ne m'en fut pas

en relation

  • Sartre
    1567 mots | 7 pages
  • dissertation
    579 mots | 3 pages
  • Tpe sartre
    1833 mots | 8 pages
  • Cinna
    5305 mots | 22 pages
  • oummayma
    4985 mots | 20 pages
  • La litterature
    1466 mots | 6 pages
  • L’influence de la lecture, synthèse sur les textes de Flaubert, Vallès, Proust et Sartre
    2733 mots | 11 pages
  • Sartre huit clos
    1253 mots | 6 pages
  • Méthode dissertation- introduction et conclusion
    1181 mots | 5 pages
  • Le lux
    437 mots | 2 pages