Tarification

Pages: 99 (24665 mots) Publié le: 8 février 2011
RAPPORT SUR LA TARIFICATION DES SERVICES BANCAIRES

Georges Pauget Emmanuel Constans

Rapporteur : Jean Guillaume

JUILLET 2010

1

- Resumé 1/ LE DISPOSITIF FRANÇAIS DE TARIFICATION BANCAIRE
 Un modèle spécifique
Le dispositif français de tarification bancaire est caractérisé par des spécificités qui le distinguent des autres modèles européens. Les grandes banques françaises sontorganisées suivant le modèle de la banque universelle, qui propose l’ensemble des produits de la banque de détail via un réseau dense qui permet d’entretenir une relation durable avec le client. Cette organisation intégrée favorise le développement des péréquations de marge entre différents types de produits, ce qui a un effet déterminant sur la tarification des services bancaires.

 Undispositif de tarification globalement efficient…
Pris dans leur ensemble –c'est-à-dire en incluant le crédit et l’épargne– les tarifs des services bancaires sont plus faibles en France que dans les autres économies européennes comparables. Le produit net bancaire par habitant bancarisé est ainsi plus faible en France qu’au Royaume-Uni (-52%), qu’en Italie (-46%) ou même qu’en Allemagne (-6%). Cettemodération tarifaire s’accompagne d’une qualité de service élevée, le nombre de conseillers clientèle par habitant étant significativement plus élevé en France que dans le reste de l’Europe (176 pour 100 000 habitants contre 130 en moyenne dans l’UE), de même que le nombre d’agences et des DAB. Les enquêtes d’opinion confirment que le taux de satisfaction de la clientèle des banques françaises demeureélevé, ce qui tient notamment à la simplicité du modèle relationnel développé par les banques ainsi qu’à la sécurité des mécanismes de crédit et des moyens de paiement. Il existe ainsi un écart persistant entre la réalité de la tarification bancaire et sa perception par les consommateurs. Les services financiers facturés au sens de l’INSEE représentent 0,57% des dépenses de consommation desménages, soit près de quatre fois moins que les services d’assurance et trois fois moins que les services de télécommunication.

 … mais déséquilibré
Le crédit immobilier, conçu comme un produit d’appel, est consenti à des marges très faibles, les taux d’intérêts pratiqués étant sensiblement inférieurs à la moyenne européenne. De plus, le recours au chèque, qui représente 22,5% des volumes de paiementeffectués en France, est gratuit, de même que les retraits d’espèce dans les DAB de groupe, ce qui constitue un cas isolé en Europe. Ces effets de réduction ou de perte de marge sont compensés par la tarification de la banque au quotidien (gestion du compte, moyens de paiement, gestion des incidents), en particulier par les

2

cotisations de carte bancaire et par les forfaits (packages),qui sont beaucoup plus développés que dans le reste de l’Europe et concernent un français bancarisé sur deux. Un consommateur français ayant un profil européen moyen de consommation dépensera chaque année un montant 14,5% plus élevé que la moyenne des 6 principaux partenaires de la France1, selon les estimations recueillies par la mission. L’évolution des tarifs de la banque au quotidien estcependant modérée en France, avec un rythme de progression inférieur à l’indice générale des prix à la consommation de l’INSEE depuis 2005. Si les prix des forfaits connaissent une hausse de l’ordre de 3% par an, ceux des opérations de banque à distance diminuent. L’accumulation des frais d’incidents et de commissions d’intervention constitue une difficulté pour une minorité de consommateurs fragiles,que la mission estime représenter environ 1% de la clientèle des banques. Ceci provient d’un déficit de prise en charge adaptée et de prévention au bénéfice des clientèles fragiles, les conditions n’étant pas réunies pour leur permettre d’éviter de se trouver trop fréquemment en situation d’irrégularité ou d’absence de provision. Le niveau des commissions d’intervention et le plafond du nombre...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Tarification
  • Tarification differencie
  • La tarification budgétaire
  • tarification bancaire
  • La tarification edf
  • La tarification maritime
  • Tarification maritime
  • PRINCIPES DE TARIFICATION

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !