Theatre

685 mots 3 pages
Le corpus est constitué de trois textes tirés d’œuvres d’époques identiques : une comédie de Jean Tardieu, « Finissez vos phrases », publié en 1951. Les deux autres textes, « En attendant Godot » de Samuel Beckett et « Rhinocéros » d’Eugène Ionesco, sont partagés entre le comique et le tragique, on pourrait même dire que l’un ne va pas sans l’autre, même si le comique reste très ambigu. En écrivant ces textes, les auteurs avaient surement le but de moderniser le théâtre en donnant aux spectateurs et lecteurs un aspect méconnu dans les représentations théâtrales habituelles.
Les personnages du texte A sont des personnages « quelconques » comme le signale les premières didascalies de la pièce. Ceux du texte B, Vladimir et Estragon, sont deux clochards. Enfin, le personnage du texte C, Béranger, à la fois désemparé et comique, montre à travers son monologue, sa faiblesse et met en avant l’uniformité des sociétés. Nous allons voir quels sont les éléments dont disposent les auteurs pour étonner leurs récepteurs, habitués au théâtre classique.

Dans le théâtre habituel, les indications scéniques ont une importance capitale dans la pièce. En effet, elles aident les metteurs en scène à monter leur spectacle, elles aident les acteurs à jouer leur rôle du mieux possible. Mais, les didascalies aident aussi le lecteur. En effet, celui-ci ne voit pas les décors, les personnages, l’expression de leur visage. Elles l’aident donc à cerner l’histoire, les protagonistes. Elles l’aident à voir la pièce comme s’il était spectateur. Les forces de des indications scéniques peuvent même en surprendre quelques uns, leur présence dans le texte, et le fait qu’elles fassent partie intégralement de ce dernier. Contrairement au texte A, où les didascalies sont utiles, et au texte C où elles sont presque obligatoires pour une bonne interprétation, celles du texte B sont presque inexistantes. Pour certains auteurs, ces indications scéniques sont très importantes. Par exemple, dans le texte

en relation

  • Le théatre dans le théatre
    534 mots | 3 pages
  • Le théatre dans le théatre
    6196 mots | 25 pages
  • Le théâtre dans le théâtre
    1081 mots | 5 pages
  • Théatre théatre
    1224 mots | 5 pages
  • Le théatre dans le théatre
    259 mots | 2 pages
  • Le theatre dans le theatre
    3559 mots | 15 pages
  • Théâtre
    2358 mots | 10 pages
  • Le théâtre
    1787 mots | 8 pages
  • Theatre
    1430 mots | 6 pages
  • Théatre
    14803 mots | 60 pages