Theorie du corps

Pages: 24 (5843 mots) Publié le: 4 janvier 2011
-------------------------------------------------

-------------------------------------------------
Université de Nice Sophia Antipolis
-------------------------------------------------
U.F.R. L.A.S.H.
-------------------------------------------------
Département des Arts
-------------------------------------------------
Section Danse
-------------------------------------------------BOTELLA Lola
-------------------------------------------------

-------------------------------------------------

-------------------------------------------------
LA VISION DU CORPS CHEZ CHARLES LE BRUN :
-------------------------------------------------
L’EXPRESSION DES PASSIONS RESIDE DANS
-------------------------------------------------
« LE CHANGEMENT DES MUSCLES »-------------------------------------------------

-------------------------------------------------

-------------------------------------------------
Master 1
-------------------------------------------------
Histoire et théorie du corps
-------------------------------------------------
GLON Marie
-------------------------------------------------
1er Semestre-------------------------------------------------

-------------------------------------------------

-------------------------------------------------

-------------------------------------------------

-------------------------------------------------

-------------------------------------------------

-------------------------------------------------

-------------------------------------------------
LA VISION DUCORPS CHEZ CHARLES LE BRUN :
-------------------------------------------------
L’EXPRESSION DES PASSIONS RESIDE DANS
-------------------------------------------------
« LE CHANGEMENT DES MUSCLES »
-------------------------------------------------

-------------------------------------------------

--------------------------------------------------------------------------------------------------

-------------------------------------------------

-------------------------------------------------

-------------------------------------------------

-------------------------------------------------

INTRODUCTION



L'appréhension historique du corps est soumise à des changements de représentations et de conceptions diverses. Il faut avant tout la percevoir dans sapluralité matérielle, expressive, sensible, efficace et identitaire. Il est important de rappeler que le corps est à la fois corps machine, soumis à une mécanique corporelle évolutive et donc à l'exécution de mouvements, mais aussi corps sensible, lieu d'expression et de ressentis où sont contenus nos douleurs, nos plaisirs, nos émotions et notre prise de conscience. Entre corps et âme, la relationn'a pas toujours été évidente.
Dans notre travail, nous nous intéresserons à la vision du corps physiognomonique de C. Le Brun à la fin du XVIIe siècle. Elle est héritière des théories mises en place par les Anciens tel qu'Aristote, Hippocrate et Galien et elle se propose d'étudier le caractère d'une personne d'après les traits et les expressions du visage: “La physionomie humaine est pour moi,dans l’acception la plus large du mot, l’extérieur, la surface de l’homme en repos ou en mouvement, soit qu’on l’observe lui-même, soit qu’on n’ait devant les yeux que son image. La physiognomonie est la science, la connaissance du rapport qui lie l’extérieur à l’intérieur, la surface visible à ce qu’elle couvre d’invisible. Dans une acception étroite, on entend par physionomie l’air, les traits duvisage, et par physiognomonie la connaissance des traits du visage et de leur signification”.
Afin d'éviter tout anachronisme et de cibler notre étude, il est indispensable de se situer dans un contexte historique déterminé par des pensées et des études concrètes, et pour se faire, nous nous concentrerons sur deux sources d'époque: la Conférence sur l’expression générale et particulière de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Métabolisations psychiques du corps dans la théorie de piera aulagnier
  • Suis-je un corps ou ai-je un corps ?
  • Corps
  • Le corps
  • Le corps
  • le corps
  • Le corps
  • Suis-je mon corps ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !