Droit fiscal au maroc

Pages: 12 (2763 mots) Publié le: 6 juin 2012
[pic]


---------------------------------------------------------------------------------------------

Essai sur la bonne gouvernance
-----------------------------------------------------------


Préparé par :
- Hicham LAARIBI
- Abdelkarim RACHID
- Mohammed RAOIDI

Filière : politiques publiques
Niveau : Master 1Proposé par le professeur :
Dr abderrahim EL OMARi

Année universitaire 2011- 2012








La bonne gouvernance




Introduction :






Première partie: laphilosophie de la bonne gouvernance.




A- principes et types de gouvernance
B- La bonne gouvernance : outil de développement.






Deuxiéme partie : LA SITUATION DE LA GOUVERNANCE AU MAROC : ((Indicateurs et domaines de dysfonctionnement




A- desiquilibres de la gouvernance au Maroc :
B- .Evaluation des efforts pour améliorer la gouvernance


Conclusion

Bibliographie


La bonne gouvernance

Introduction :
L’expression ¨bonne gouvernance¨est une expression composée de deux termes :
l’adjectif qualificatif ¨bonne¨qui donne l’impression de quelque chose qui présente des avantages
le substantif¨gouvernance¨q’origine grecque¨kubeman¨ qui signifie l’art de gérer ou de gouverner .

Qu’entend- on par la bonne gouvernance ?
La bonne gouvernance est un concept difficile à définir. C’est une notion controversée¹ et elle est définie d’une manière diverse et parfois contradictoire, car sa définition dépend des notions culturelles et éthiques qui peuvent être différentes d’un pays à unautre ou d’une culture à une autre.

Cependant, malgré la multiplicité des usages du mot¨bonne gouvernance¨, il semble recouvrir des thèmes proches du ¨bien gouverner¨ .

Ce terme vient du terme gouverner issu du latin ¨gubernare¨qui signifie gouvernement. Cette connotation a été employée au milieu du quinzième siècle pour designer la charge domestique de la gouvernante (lafemme à qui l’on confie la garde et l’éducation d’un ou plusieurs enfants chez soi).
La notion de la bonne gouvernance n’est pas nouvelle. Elle est née de la langue française et renvoyant dans le langage politique du moyen age au terme gouvernement ( action d’exercer le pouvoir politique) tout en désignant l’ensemble des mesures, des règles, des organes de décisions, d’information et desurveillance qui permettent d’assurer le bon fonctionnement et le contrôle de l’Etat², d’une institution ou d’une organisation qu’elle soit régionale, nationale ou internationale.
1-Leach ROBERTet Pecy SMITHJanie :la gouvernance locale en grande bretagne : Ed.Lavoisier 2001
2-Nicoles MEISEL et JacquesOULDAOUDIA :¨la bonne gouvernance est- elle une bonne stratégie de developpement¨document de travailde la direction générale du trésor et de la politique économique N° 11/2007 Novembre2007





Au fil des temps la notion a disparu avant de réapparaître dans un contexte très différent à partir des années soixante dix, celui de l’entreprise à travers l’expression la gouvernance de l’entreprise par le biais de l’expression corporate gouvernance (gouvernance de l’entreprise) et des stratégiesdes investisseurs. Ainsi c’est à partir du secteur privé qu’a resurgi la notion de la bonne gouvernance pour designer un mode de gestion basé sur une articulation entre le pouvoir des actionnaires et celui des actionnaires tout en posant la question du type d’acteurs impliqués dans la prise de décisions et leur mode d’interaction. Cette notion sera diffusée par la banque mondiale dans les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le droit fiscal au maroc
  • le juge fiscale et la justice fiscale au maroc
  • droit fiscal
  • Droit fiscal
  • Droit fiscal
  • Droit fiscal
  • Droit fiscale
  • Droit fiscal

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !