Titoo

1562 mots 7 pages
PSYCHOSE

La psychose vient mot "psyche" qui désigne l'esprit et l'ame et "-osis" qui designe l'anomalie est un terme pysychiatrique désignant une disposition mentale impliquant généralement une "perte de contact avec la réalité . Ce terme est utilisé pour caractériser les formes les plus sévères des troubles psychiatriques, durant lesquelles des hallucinations ou des illusions peuvent apparaitre. C'est aussi un terme de structure, psychanalytique.En effet la pyschose est une maladie mentale grave traduit par la perte de la réalité et l'altération du fonctionnement mental se traduisant par l'émergeance de confusion ou du desordre de la sphère mentale. Les individus souffrant de psychose sont parfois appelés « psychotiques ». Ces personnes présentent le plus souvent des troubles de la personnalité ainsi que des troubles de la pensée. La psychose peut être accompagnée d'un comportement inhabituel voire étrange, souvent liés à de difficultés d'intégration sociales et à maintenir une qualité de vie quotidienne.
Les psychoses pourraient être dues à une large variété de maladies du système nerveux central, qu'elles soient provoquées par des facteurs externes (traumatismes psychologiques ou physique, intoxication, etc.) ou des maladies physiologiques internes. Certains professionnels considèrent que le terme psychose n'est pas précis, d'autant plus que certaines maladies regroupées sous le terme « psychose » n'ont rien en commun. Le terme allemand de psychosis est introduit en 1845 par le psychiatre autrichien Ernest von Feuchtersleben pour désigner la folie . Progressivement grace a l'apport de la psychanalyse , qui s'efforce de mettre en évidence les mécanismes psychiques conduisant à la psychose , son champs est redéfini , par rapport notemment à la névrose . Ainsi il existe une multiplicité de «psychoses » il existe aussi des critères perméttant de distinguer des sujets psychotiques aux sujets névrotiques.

Différence de la Psychose et de la Névrose

en relation

  • La guerre froide
    2046 mots | 9 pages
  • sous l'oragre
    108870 mots | 436 pages