Titrisation

2306 mots 10 pages
Introduction

La titrisation est au cœur de la crise financière.
Le mécanisme de la titrisation est associé dès le départ à l'endettement excessif et aux prêts "pourris". Il fut un moyen dedefeasance permettant de sortir du bilan des banques américaines les créances non performantes sur les PVD résultant des prêts faits sur la base en particulier des petrodollars.
Le mécanisme de titrisation est destiné à transférer au marché des risques que les banques ne veulent pas ou ne veulent plus conserver. Les créances, transformées en actif financiers, sont souvent reconditionnées par des mécanismes de rehaussement de crédit. Ces mécanismes de rehaussement de crédit sont souvent fondés sur les garanties données par des établissements qualifiés d'assurance monoligne.
Aux Etats Unis la politique laxiste de prêt aux particuliers, que ce soit dans le crédit immobilier ou dans le crédit à la consommation, s'est fondée sur l'utilisation des techniques de titrisation. En ce qui concerne le crédit immobilier les créances hypothécaires étaient vendues sur la base des garanties que constituait le bien immobilier. . Les taux initiaux étaient faibles, la documentation requise faible sinon inexistante, l'apport personnel réduit sinon nul. La logique était de refinancements successifs.

Pour mieux expliquer la relation entre la titrisation et la crise bancaire on propose le plan qui suit : Plan

I. La titrisation

1. Definition
2. L’importance de la titrisation pour les banques
3. Les dangers de la titrisation

II. La relation entre titrisation et la crise bancaire

1. Le rôle de la titrisation dans la crise
2. La crise bancaire ; la contingence par la titrisation
3. La titrisation comme cause de la crise

Conclusion I. La titrisation

1. Définition
La titrisation représente pour une banque un puissant moyen de financement, par lequel elle cède des créances logées à son actif, afin de recevoir en échange des liquidités. Les

en relation

  • La titrisation
    13954 mots | 56 pages
  • Titrisation
    2250 mots | 9 pages
  • Titrisation
    1886 mots | 8 pages
  • Titrisation
    15966 mots | 64 pages
  • la titrisation
    1375 mots | 6 pages
  • Titrisation
    2516 mots | 11 pages
  • La titrisation
    1273 mots | 6 pages
  • Titrisation
    2534 mots | 11 pages
  • La titrisation
    506 mots | 3 pages
  • Titrisation
    15776 mots | 64 pages