Tous les matins du monde

739 mots 3 pages
Tous les matins du monde de Pascal Quignard est un roman écrit en 1991. L’auteur y décrit de nombreux paysages. Certains sont mêmes opposés. Il y a, en effet un duel tout au long de l’œuvre : la cabane du protagoniste Sainte Colombe et la cour du Roi. Mais au delà des lieux, le duel se fait également entre Marin Marais et le maitre de viole. Ainsi, sont opposés ces deux critères que sont l’enfermement et l’expansivité. Comment Pascal Quignard amène son lecteur ou son spectateur, pour le cas de l’œuvre cinématographique, à reconnaître ces dualités et comment les justifient-ils ?
Nous verrons tout d’abord l’opposition entre la cabane et le palais. Dans un second temps l’opposition entre la retraite que prend Sainte Colombe et la cour du roi. Ce qui nous amènera à la dernière opposition qui est celle entre le jansénisme et la grandeur que se donne le roi et son entourage tout au long de l’histoire.

Dès le commencement du roman, Pascal Quignard nous fait part du retrait qu’a Sainte Colombe part rapport au monde qui l’entoure. Le symbole de cet enfermement est la cabane qu’il fait construire. Elle représente également l’acharnement de cet homme car en effet il « restait des heures sur son tabouret (…) enfermé dans sa cabane ». Et c’est dans cet acharnement qu’il en oublie les autres espaces dans lequel séjourne ses deux filles Toinette et Madeleine. Le lecteur distingue de suite l’espace habité et clos qu’est la maison et l’espace de silence et de solitude que constitue le jardin et surtout la cabane. En effet, la cabane de Sainte Colombe est représenté comme un lieu paisible, accessible uniquement de vu car seul Sainte Colombe y passe son temps. C’est également dans cette cabane que Madame de Sainte Colombe, décédée, fait ses apparitions auprès de son mari lorsque qu’il joue de la viole. De ce fait, les paysages entoure notre protagoniste sont clairement son inspiration à la création mais il le fait se retirer. Cet espace est l’unique espace qu’il nous est possible

en relation

  • Tous les matins du monde.
    557 mots | 3 pages
  • Tous les matins du monde
    611 mots | 3 pages
  • Tous les matins du monde
    353 mots | 2 pages
  • Tous les matins du monde
    800 mots | 4 pages
  • Tous les matin du monde
    1454 mots | 6 pages
  • Tous les matins du monde
    2413 mots | 10 pages
  • Tous les matins du monde
    1172 mots | 5 pages
  • Tous les matins du monde
    1587 mots | 7 pages
  • Tous les matins du monde
    5178 mots | 21 pages
  • Tous les matins du monde.
    279 mots | 2 pages