Tpe es japon : tradition et modernité

5187 mots 21 pages
Gallet Amélie 1 ES 2

SOCIETE NIPPONE : ENTRE TRADITION ET MODERNITE

TPE 2012-2013

Sommaire :

Introduction.

Première grande partie : Arts. Haiku. Cérémonie du thé (chanoyu). L'Ikebana et le bonsaï. Calligraphie et langue japonaise (kana : hiragana, katakana + kanji). (oral seulement) Cuisine traditionnelle. Architecture.

Deuxième grande partie : Religion et cultures. Shintoïsme. Arts-martiaux. Musique. Karaoké. Cosplay. (oral seulement) Quelques savoirs-vivres..

Troisième grande partie : Économie. La Révolution Meiji. Nouvelles technologies. Les japonais et le monde du travail. Mangas. (oral seulement)

Conclusion.

Introduction :

1868, début de l'ère Meiji. Le Japon, archipel de 30 millions d'habitants à l'époque, ouvre ses frontières à l'occident. Commence donc de nombreux bouleversements pour le pays, en pleine apogée, alors sous le règne de l'empereur Mutsuhito, se plaçant aux rangs des grandes puissances mondiales. Avec l'essor de l'industrialisation et de son ouverture internationale, l'empire du soleil levant passe de l'âge féodal à une société moderne. Entre ses sanctuaires bouddhistes, ses temples shinto et ses villes gigantesques à la pointe de la technologie, le Japon nous offre une multitude de paysages à découvrir. Des temples de Kyôto, à la vie mouvementée de Tokyo, en passant par le Mont Fuji, les japonais ne finissent pas de nous surprendre. Cependant, malgré ce phénomène, certaines cultures et traditions sont encore préservées

en relation

  • brief de recommandation stratégique
    2191 mots | 9 pages
  • le japon etude sociologique
    3102 mots | 13 pages
  • Analyse du luxe
    11139 mots | 45 pages
  • Luxe
    11049 mots | 45 pages
  • Populations autochtones
    6584 mots | 27 pages
  • James Bond, myth and hero
    12238 mots | 49 pages
  • Memoire
    18472 mots | 74 pages
  • Les marches du futur
    69077 mots | 277 pages
  • Impact économique des JO de Grenoble en 1968
    4139 mots | 17 pages
  • Cours marketing du luxe
    6285 mots | 26 pages