Tragique dans les gommes

4269 mots 18 pages
Introduction
Le sujet que nous avons décidé de vous proposer, traite sur le tragique dans le livre « Les Gommes » d’Alain Robbe-grillet. Nous allons, d’une part, vous faire un résumé très succinct du livre ; et d’autre part, vous définir la notion de tragique, que nous développerons plus tard dans notre exposé. Le personnage principal est un prénommée, Wallas, c’est un inspecteur des services spéciaux, il vient enquêter sur un meurtre, dans une ville dont on ne connaît pas le nom: un certain Daniel Dupont aurait été assassiné par une mystérieuse organisation de terroristes, auteur de huit crimes en neuf jours.Tous les crimes sont commis à la même heure, à 7h30. Au cours de son enquête, Wallas rencontre de nouveaux personnages, qui tous le mettent sur des fausses pistes car en effet, il ignore un détail très important : en réalité, Daniel Dupont n’est pas mort…il a réussi à s’échapper. C’est ainsi que Wallas, convaincu de la mort de ce dernier, va rechercher son assassin. Ce dernier sera amené, à la suite de quiproquos, à devenir lui-même l’assassin qu’il recherche !

Nous allons maintenant vous définir la notion de tragique : le tragique correspond à une vision particulière du monde et de la vie, où l’homme ne peut pas se battre avec des forces qui le dépassent, et finalement le détruisent, ou du moins révèlent son impuissance et sa misère. Il faut savoir que la notion de tragique est née chez les Grecs, pourquoi chez eux ? Voici une réponse possible, les grecs croyaient au destin comme une force mystérieuse et toute puissante à laquelle l’humanité, l’univers, et les dieux eux-mêmes étaient soumis. L’essence du tragique est la lutte héroïque, le tragique mène le protagoniste à une fin irrévocable, contre laquelle il va lutter jusqu’au bout mais en vain. Le déroulement de l’action se passe comme prévu la tragédie commencera comme prévue. C’est l’image d’un homme impuissant face à sa destinée C’est la défaite, de l’homme contre la fatalité. Nous allons vous

en relation

  • Phèdre
    423 mots | 2 pages
  • Robbe-grillet
    2875 mots | 12 pages
  • Le mythe d'oedipe
    3957 mots | 16 pages
  • Phèdre, jean racine
    371 mots | 2 pages
  • Gomme
    1249 mots | 5 pages
  • Les gommes alain robbe-grillet
    420 mots | 2 pages
  • Explication de l'incipit des gommes de robbe grillet
    1737 mots | 7 pages
  • Sophocle
    358 mots | 2 pages
  • Cinema
    1323 mots | 6 pages
  • Les mouvements littéraires
    1064 mots | 5 pages