Transaction Cost Economics And Business Administration _Oliver E. Williamson

Pages: 24 (5982 mots) Publié le: 28 mai 2014
UNIVERSITE 7 NOVEMBRE A CARTHAGE
INSTITUT DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES
















Transaction Cost Economics
And
Business Administration

Oliver E. Williamson



















Année Universitaire: 2010/2011
UNIVERSITE 7 NOVEMBRE A CARTHAGE
INSTITUT DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES
















Transaction Cost EconomicsAnd
Business Administration

Oliver E. Williamson











Encadré par : Elaboré par :
Mme BELANES Amel ARSI SoniaMRAD Sourour







Année Universitaire: 2010/2011
INTRODUCTION GENERALE






La théorie des coûts de transaction (TCT) s'est construite en plusieurs temps. Elle repose, dans ses développements actuels, sur certaines hypothèses différentesde l'axiomatique néo-classique, principalement une hypothèse de rationalité différente. D’ailleurs, la description « classique » de l'entreprise pour les économistes met l'accent sur la fonction de production, les prix et la technologie. Elle ne prête guère d'attention au management. Elle est pertinente pour décrire les activités économiques dont le fonctionnement est très proche du modèleidéal du marché néo-classique.

La notion de coût de transaction est introduite pour la première fois par Ronald Coase en 1937 en se posant la question sur l’origine des organisations économiques. Son postulat est d’avoir une réponse à une question essentielle :
Pourquoi la firme existe-t-elle ? Pourquoi s’est imposée une forme d’organisation économique distincte du marché, alors même que ce dernierest considéré comme la forme supérieure de coordination des activités et des allocations de ressources ?

Concernant cet apport, aucun commentaire n’a été suscité pendant de nombreuses années.
Et, c'est grâce aux travaux de Williamson, que la notion de coût de transaction prend toute son ampleur. La TCT est en mesure de rendre compte de l'existence de la firme dans une économie de marché. Enoutre, elle permet de comprendre les formes de gouvernance des transactions. Ainsi, elle permet d'étudier les formes organisationnelles.









PROBLEMATIQUE






Williamson parachève l'œuvre entamée par Coase en lui adjoignant des hypothèses hétérodoxes, au sens où, elles divergent de l'axiomatique néo-classique à laquelle Coase ne déroge pas dans ses travaux. L’approche dece dernier comporte certains problèmes, au premier rang desquels, la définition précise d’un coût de transaction. Il n’a pas expliqué en quoi consistaient réellement les coûts de définition de prix pertinents. Il n’a jamais décrit les coûts contractuels et a négligé les coûts de contrôle de l’exécution des contrats. Ces coûts restent extrêmement vagues dans les travaux de Coase. Par ailleurs,le fait qu’aucun mode de gestion des transactions ne s’impose définitivement par rapport à l’autre, suggère que toutes les transactions ne sont pas équivalentes entre elles.

Par conséquent, Williamson cherchera dans ses travaux à combler ces différentes lacunes et à élargir l’analyse en termes de coûts de transaction.

Ainsi, Williamson propose une théorie complète des formes d'organisationdes transactions qui accepte deux extrema : la firme et le marché.

Tout au long de cet article, Williamson a essayé de montrer comment l’économie des coûts de transaction (ECT) répond à la principale question suivante : Quelle forme d’organisation adopter pour un échange, en tenant compte des attributs de la transaction et du contexte institutionnel ?










HYPOTHESES DE...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • E-administration
  • Low cost business model
  • E-business
  • E-business
  • E-business
  • E-business
  • E–business
  • E-business

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !