Transition d mocratique espagnole

27603 mots 111 pages
Transition démocratique espagnole
La transition démocratique espagnole (en espagnol, Transición democrática española) est le processus ayant permis la sortie du franquisme et la mise en place d'un régime démocratique en Espagne. D’un point de vue institutionnel, on peut considérer qu'elle s'étend de la mort du général Franco, en 1975, jusqu'à la première alternance politique, en 1982, avec l'arrivée au pouvoir du Parti socialiste ouvrier espagnol de Felipe González. On peut également la concevoir d’une façon plus large, par exemple en remontant jusqu’en 1973 (assassinat de Luis Carrero Blanco) et 1986 (fin de la première législature socialiste, durant laquelle se met véritablement en place le chantier de réformes associées à la transition)1.
Sommaire
[masquer]
1 Le processus politique
1.1 La transition constitutionnelle (1975-1978)
1.1.1 Le premier gouvernement de Juan Carlos Ier (nov. 1975-juillet 76)
1.1.2 La désignation d'Adolfo Suárez et la dissolution du régime (juil. 1976- avr. 1977)
1.1.3 De la légalisation du PCE à l'assemblée constitutionnelle (avr. 1977-juin 1977)
1.1.4 La rédaction de la constitution espagnole de 1978 (juin 1977-oct. 1978)
1.2 L'UCD, au premier gouvernement constitutionnel, 1978-1981
1.3 La tentative de coup d'État du 23 février 1981
1.4 L'UCD, la deuxième présidence du gouvernement (1981-1982)
1.5 La victoire du PSOE d'octobre 1982
2 Aspects sociologiques
3 Aspects démographiques
4 Aspects économiques
5 Aspects culturels
6 Les médias
7 La question militaire
8 Politique extérieure
9 Historiographie
10 Notes et références
11 Annexes
11.1 Bibliographie
11.2 Articles connexes
Le processus politique[modifier | modifier le code]
La transition constitutionnelle (1975-1978)[modifier | modifier le code]
Le premier gouvernement de Juan Carlos Ier (nov. 1975-juillet 76)[modifier | modifier le code]
Deux jours après la mort du général Francisco Franco, le 20 novembre 1975, le prince Juan Carlos de Borbón est proclamé roi d'Espagne sous le nom

en relation

  • Histoire capitalisme
    16280 mots | 66 pages
  • Action associatif
    45892 mots | 184 pages
  • Unclos droit de la mer
    50746 mots | 203 pages
  • Le financement des régimes de retraite
    85953 mots | 344 pages