Travaux christiane taubira

999 mots 4 pages
II 1. Les opposants
En donnant son nom à la loi française, votée le 10 mai 2001, qui reconnaît comme crimes contre l'humanité la traite négrière transatlantique et l'esclavage qui en a résulté Christiane Taubira a du faire face à des critiques existent sur cette loi, principalement de la part des historiens, qui critiquent le fait qu'elle limite l'esclavage à la traite européenne des Noirs. Christiane Taubira n'a pas parlé de la collaboration des ethnies africaines à la traite atlantique. Par ailleurs, elle a déclaré qu'il ne faut pas trop évoquer la traite négrière arabo-musulmane pour que les « jeunes Arabes » « ne portent pas sur leur dos tout le poids de l'héritage des méfaits des Arabes[] ». Dans une étude fouillée, l'historien Max Lagarrigue confirme "La loi sur « la traite et l’esclavage », dite « loi Taubira », a sans doute accéléré à la fois le phénomène de la concurrence des mémoires et radicalisé le discours de certaines associations à l'instar du COFFAD de Assani Fassassi qui a lancé une campagne très violente contre le spécialiste français des Traitres négrières, Olivier Pétré-Grenouilleau." Une organisation, ajoute t-il, qui est "proche du pouvoir libyen qui ne cesse de comparer la Traite à la Shoah, tout en réclamant l'indémnisation des « Africains ». Le 5 mai 2006, quelques jours avant la première commémoration de l'abrogation de l'esclavage le 10 mai, un groupe de députés UMP mené par Lionnel Luca demande l'abrogation de l'article sur l'enseignement de l'esclavage. Ces parlementaires justifient leur demande « au titre du parallélisme des formes et par soucis d'égalité de traitement » suite à l'abrogation de l'article 4 de la loi du 23 février 2005 qui mentionnait un rôle positif de la colonisation. Cette initiative a été désapprouvée par les ministres Léon Bertrand et François Baroin, de même que par le député UDF Jean-Christophe Lagarde et le Parti socialiste[].
Selon certains, la notion de crime contre l'humanité pour caractériser

en relation

  • Articles de journaux sur le mariage gay
    2737 mots | 11 pages
  • Tpe esclavage
    4895 mots | 20 pages
  • Prison
    301 mots | 2 pages
  • Rapport taubira sur les ape
    67879 mots | 272 pages
  • La peine de probation
    7516 mots | 31 pages
  • Personnalités les plus riches
    968 mots | 4 pages
  • sortir de prison signifie t-il récidiver?
    4716 mots | 19 pages
  • Le maraige homosexuel
    896 mots | 4 pages
  • Torrachi CHRISTELLE 1RCO Loi Macron
    958 mots | 4 pages
  • Td droit constitutionnel
    1803 mots | 8 pages