Travaux divers

Pages: 6 (1281 mots) Publié le: 26 mars 2012
PHOTOGRAPHIER, QUOI ?

Des photographies chaque jour différentes, des possibilités infinies de capter une image sont aujourd’hui accessibles à tous grâce à l’ère du numérique. Les photographies singulières, audacieuses, percutantes sont délaissées au profit d’images standard facilement accessibles. A l’heure où l’importance et la qualité des moyens mis en œuvre pour les couvrir sontactuellement des facteurs de plus en plus présents, questionnons-nous véritablement sur les sujets à photographier ?
C’est en s’intéressant à 3 célèbres photographes du XX° siècle que nous apporterons des éléments de réponse. Chacun témoin d’une époque précise, ils nous éclairent sur des réalités : Dorothea Lange se positionne aborde le thème de crise de 1929 aux Etats-Unis, Sebastiao Salgado s’engageauprès des conflits entres mineurs et autorités au Brésil et dénonce le fossé entre Tiers monde et monde occidental, et enfin, Georges Mérillon pose un regard sur la fusillade meurtrière survenue au kosovo en 1990.
Nous demanderons alors en quoi ces trois photographies nous renvoient directement à des éléments du réel en étudiant point de vue/positionnement face à l’actualité des photographes puisen dégageant les références culturelles majeures de ces photos.

La photographie la plus ancienne date de 1936, elle s’intitule « Mère Migrante ». C’est un cliché de Dorothea Lange nous montrant une mère américaine et ses trois enfants dans un décor misérable. Une famille qui porte les marques douloureuses de la misère et de la pauvreté dues à la crise. La mère, dont le regard échappe aucadre de la photo semble contempler son avenir et chercher une solution à une vie meilleure. Un regard angoissé vers la réalité, pensif et dur qui fait toute la force de la photo. Il illustre toute la détresse et le désespoir d’une famille affaiblie qui reste néanmoins soudée. Elle semble se soucier du devenir de ses trois enfants se blottissant derrière elle en quête, sans doute, de protection. Lesenfants les plus grands s’appuient sur son corps dans une sorte d’appel au réconfort, mais elle ne semble pas les remarquer,
tout comme elle a l’air d’ignorer l’appareil photographique. Son visage, et particulièrement son front profondément ridé donnent l’impression qu’elle est beaucoup plus âgée. Sa main droite touche le coin tiré vers le bas de sa bouche en un geste d’angoisse incontrôlé. Lamanche de son gilet est déchirée et ses habits sont sales.
La photo évoque ainsi l’incertitude et le désespoir qui résultent de la pauvreté sans échappatoire qui les accable.

Plus tard, en 1986, est publiée la photographie de Sebastiao Salgado qu’il nommera « Mine d’or de Serra Pelada » plus souvent appelée « Le Spartacus noir ». Prise en contre-plongée, elle nous montre l’opposition entredeux brésiliens : un jeune homme mineur et un policier armé. Les deux personnages s’inscrivent au centre de l’image, au milieu d’une foule d’autres hommes en haillons, en proie à la misère du pays. Tous les regards sont tournés vers la scène centrale comme si le destin de ces hommes reposait sur l’action du jeune homme. La main sur le cœur, ce geste semble soutenir la véracité de sa parole. Ilest déterminé à stopper le soldat dans la violence de son acte. Face à sa force et sa volonté (musculature presque sculpturale), le soldat paraît vulnérable et impuissant.
S’ajoute à cette photographie la symbolique du lieu : une mine d’or. Un lieu qui montre ce sur quoi repose la valeur commerciale de monde. L’homme, victime des conflits et de la pauvreté est soumis à l’exploitation des plusriches . dignité de l’homme au travail, même dans des conditions parfois épouvantables. Ici Salgado dénonce la misère et l’injustice qu’il règne entre Tiers monde et Monde occidental, le problème du partage des richesses.

Le dernier document est une photo de Georges Mérillon, « La Pietà du Kosovo » (ou veillée funèbre au kosovo »), datant de 1990. Elle est plus célèbre pour sa qualité plastique...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Divers
  • Divers
  • Divers
  • Divers
  • Divers
  • Divers
  • Divers
  • Divers

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !