Tympan de Conques

Pages: 5 (1249 mots) Publié le: 9 mars 2015
COMMENTAIRE D'UN TYMPAN ROMAN
Dans de nombreux livres d'historie le tympan de l'église de Conques sert de modèle pour expliquer
la composition des tympans romans. Trouvé sur Internet (http://architecture.relig.free.fr/) voici un
commentaire exhaustif très bien fait :

Un premier monastère bénédictin est fondé de 790 à 795 par Dadon, monastère qui bénéficia très
tôt de dotations royales. En 866,les moines de Conques s'emparent des reliques d'une jeune fille
martyrisée au IIIème siècle à Agen, sainte Foy. Dès lors, les foules de pèlerins ne cessent d'affluer et
une nouvelle construction est entreprise au Xème siècle. La situation de Conques sur une des quatre
grandes routes menant à Compostelle, celle qui partait du Puy-en-Velay et qui se prolongeait vers
Moissac, attire une foule toujoursplus grande de pèlerins et l'abbé Odolric (1031-1065) entreprend la
construction de l'édifice actuel probablement achevé sous l'abbatiat d'Étienne II (1065-1087), tandis
que Bégon III (1087-1107) édifie le cloître, dont il ne demeure que deux arcades.. Tout au long du
XIème siècle, sainte Foy patronnera la croisade de la Reconquista espagnole

I.S.F.E.C.
Cours d'histoire

J. Dérosier

Le tympande Conques est consacré au Jugement dernier. Il date du XIIème siècle et se trouvait à
l'origine à l'intérieur de l'église. Il n'a été placé à l'extérieur qu'au XV ème siècle. Ceci explique qu'il reste
quelques traces de polychromie.
1- REGISTRE SUPERIEUR
Au centre : le Christ en majesté
Dans le registre supérieur, le Christ en majesté, au centre, cerclé
d'une mandorle d'influence byzantine,sépare les élus des damnés,
conformément au texte de Saint Matthieu.
L'irréversibilité de ce tri est marqué dans l'attitude du Christ : les
élus sont désignés par sa main droite levée, tandis que les damnés
sont repoussés par sa main gauche baissée. Il trône devant une
grande croix.
Au-dessus de lui, deux anges sonnent l'olifant pour annoncer la
venue du Jugement.

A droite du Christ : les " justes "
Adroite du Christ, on trouve la Vierge, Saint Pierre (identifiable à ses clefs), Dadon (le
fondateur de l'abbaye), l'abbé Bégon (sous l'abbatiat duquel s'est terminée la construction de
l'abbatiale). Ce dernier tient Charlemagne par la main, ce qui rappelle la protection accordée par les
rois carolingiens à l'abbaye. A leur suite on voit plusieurs saints, parmi lesquels on peut penser
reconnaître(sans certitude absolue) Saint Jérôme, Saint Caprais (qui convertit Sainte Foy) et la sœur
de Sainte Foy. A l'extrémité de ce registre, on aperçoit un petit personnage dont les pieds et la tête
sont dans des directions opposées : il symbolise la possibilité de se convertir, offrant une solution aux
pécheurs qui seraient effrayés par l'Enfer qui leur est présenté à droite. Au-dessus de cette suitede
personnages, des anges tiennent des phylactères énumérant les quatre vertus cardinales : humilité,
espérance, foi, charité.

A la gauche immédiate du Christ : les anges protecteurs
A la gauche du Christ, on voit quatre anges.
 Un premier (en haut à gauche) tient le livre de vie, fermé
de sept sceaux, qui ne devait s'ouvrir qu'au Jugement
dernier.
 Un second (en bas à gauche) tient unencensoir.
 Les deux derniers empêchent les damnés d'aller vers le
Christ.
Au-delà s'ouvre l'Enfer. On distingue deux niveaux :

I.S.F.E.C.
Cours d'histoire

J. Dérosier

Dans le premier se trouvent un évêque et trois
religieux : il s'agit d'un autre Bégon, évêque de
Clermont, et ses trois neveux qui avaient pillé le
trésor de Conques.
Plus à droite, un hérétique allongé à la poitrine
écrasée par unlivre. Enfin, un faux-monnayeur se
fait couler de l'or dans la gorge. Au niveau inférieur,
on voit un roi nu et un ivrogne pendu par les pieds.
La diversité des personnages présentés montre
que la damnation n'épargne aucun pécheur, quelle
qu'ait été sa puissance sur la Terre.

2- REGISTRE INFERIEUR

Au centre : le pesée des âmes
Dans le registre intermédiaire, qui adopte
une forme particulière...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Tympan de conques
  • Le tympan de conques
  • Le tympan de conques
  • Exposé tympans de conques
  • Commentaire de tympan sainte foy de conques
  • Le tympan de l'abbatiale de conques
  • Tympan de l’église sainte foy de conques
  • Histoire des Arts

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !