Ultima Verba, commentaire

892 mots 4 pages
Victor Hugo est un écrivain éclectique du XIXème siècle qui a appartenu au mouvement littéraire du romantisme. C'est au milieu du siècle qu'il s'exile de France à la suite du coup d'état par Napoléon III. Il écrira alors le recueil "Les Châtiments" sur l'île de Jersey dans lequel il dénonce, discrédite et méprise le régime. Nous allons donc étudier un extrait du poème "Ultima verba", littéralement "Paroles finales". Dans un premier temps il sera question de l'objectif de l'auteur et des choix qu'il a effectué pour y parvenir, puis de ses sentiments à l’égard du peuple mais également du gouvernement. Enfin nous verrons à quel point l'auteur est déterminé dans sa critique malgré certains regrets avant de conclure.

A travers ce texte, l'écrivain se place de manière évidente en tant qu'opposant du régime, et pour cause, le contexte historique est directement lié à cet extrait. On sent ici un homme révolté, le champ lexical y est celui de la contestation avec des expressions comme "bouche qui dit: non" vers 6 et des mots comme "indigné" vers 10. Malgré cela, Victor Hugo compte bien mobiliser ses "compagnons". Ce terme est précédé de l'adjectif "nobles", cela peut sous-entendre de façon subtile que ceux qui ne rejoignent pas sa cause ne le sont pas. D'autre part, l'auteur utilise un autre procédé qui sollicite la subjectivité du lecteur. C'est en blâmant les pratiques du régime que le poète s'y prend, avec une prise de position directe en ce qui concerne les exécutions qu'il juge injustes, vers 9, sans réelle argumentation. Pour ce poème, Victor Hugo a opté pour une structure en sept quatrains d'alexandrins. On y lit beaucoup de rimes croisées qui accélèrent le rythme, notamment dans le dernier quatrain avec une gradation qui mène au vers final "Et s'il n'en reste qu'un...". Dans le premier, par exemple, on entend les terminaisons "ultes" et "nit", encore une fois, en rimes croisées. De plus, les alexandrins indiquent au lecteur un rythme précis, presque contrôlé

en relation

  • Commentaire Ultima Verba
    1054 mots | 5 pages
  • Commentaire composé "ultima verba"
    1527 mots | 7 pages
  • Commentaire composé victor hugo les châtiments "ultima verba"
    2388 mots | 10 pages
  • Bonjour
    786 mots | 4 pages
  • Commentaire Anna
    1368 mots | 6 pages
  • Lux v.h
    3232 mots | 13 pages
  • corpus argumentation
    1953 mots | 8 pages
  • commentaire
    360 mots | 2 pages
  • Commentaire sur de l'horrible danger de la lecture
    947 mots | 4 pages
  • La méthode du commentaire de texte!
    2169 mots | 9 pages