Vide

1356 mots 6 pages
Vide Cette histoire a eu un retentissement si important, en raison de l'importance des fonds engagés qui s'élèvent à 50 milliards d'euros, soit 1,8 fois le montant des fonds propres de la banque, que le nom de l'ancien trader junior de la Société générale est devenu dès le 25 janvier 2008 le nom le plus recherché sur Internet.
Mais si Kerviel est souvent qualifié, selon l'expression popularisée par le film, de rogue trader (opérateur de marché voyou), il bénéficie paradoxalement d'une importante popularité sur internet : la médiatisation de "l'affaire Kerviel" a propulsé Jérôme Kerviel au rang de véritable icône du web[19] devenant l'objet d'un site de blagues[20] sur son implication prétendue dans diverses affaires tels que les Kerviel Facts[21].
Des blogs de discussion et de soutien, un fan club vendant des T-shirts à son nom, un autre proposant des goodies indispensables pour le "livestyle Jérôme" avec des portables, des montres Patek et des judoguis à sa marque, plusieurs vidéos parodiques ont été créées[22]. Sur Facebook en particulier, les internautes ont été nombreux à manifester un soutien humoristique à Kerviel. Des T-Shirt « petite amie de Jérôme Kerviel » sont également en vente[23].
Un sondage d'opinion fait le 31 janvier 2008 à la demande du journal Le Figaro montre que 13% des Français estiment que Jérôme Kerviel n'est pas le premier à incriminer pour ces pertes, tandis que 50% estiment que c'est la direction de la banque qui est responsable et 27% que c'est l'Autorité des marchés financiers.
Le système des marchés financiers engendre tant de défiance en France que Kerviel apparaît comme un héros pour y avoir provoqué une catastrophe, même si elle ne bénéficie à personne[24]. Cette analyse est fortement critiquée par le journaliste économique du Monde Pierre-Antoine Delhommais qui a écrit le livre Cinq milliards en fumée : Les dessous du scandale de la Société Générale. Il souligne la responsabilité du trader qui a violé les contrôles internes et

en relation

  • Le vide
    385 mots | 2 pages
  • Le vide
    506 mots | 3 pages
  • Le vide
    436 mots | 2 pages
  • le vide
    435 mots | 2 pages
  • le vide
    333 mots | 2 pages
  • Vide
    854 mots | 4 pages
  • Vide
    444 mots | 2 pages
  • vide
    120195 mots | 481 pages
  • VIDE
    6418 mots | 26 pages
  • Vide
    1280 mots | 6 pages