Vietnam

Pages: 5 (1187 mots) Publié le: 27 janvier 2013
La Guerre du Vietnam. L’agent orange, une arme de destruction durableMots clés : vietnam, histoire,
Il y a cinquante ans,  les premiers fûts  de dioxine étaient déversés sur le Vietnam.   Les terribles séquelles des épandages sont  loin d’être éteintes.  Des générations d’enfants sont nés  avec les stigmates  du crime commis  par les états-Unis.
De 1961 à 1971, l’aviation américaine a arroséde défoliants le sud du Vietnam, pour chasser de la jungle les combattants, couper la piste Hô Chi Minh par où arrivaient du nord armes, vivres et médicaments, et pour forcer les villageois à se regrouper dans les « hameaux stratégiques », privant ainsi les maquisards de nourriture et d’aide. Le principal de ces défoliants est l’« agent orange », ainsi nommé à cause de la bande de couleur orangemarquant les fûts qui le contenaient. C’est un mélange de deux hormones de croissance synthétiques qui font mourir les plantes. Il contenait de la dioxine, le poison le plus violent et le plus indestructible qui existe. 80 millions de litres de défoliants ont été déversés par avion, par hélicoptère, par camion-citerne et lance d’arrosage. Près de 2 500 000 hectares ont été contaminés. Plus d’unmillion d’hectares de la forêt tropicale et le tiers de la mangrove (150 000 hectares) ont été anéantis. Des millions de Vietnamiens ont été atteints par les épandages. Des dizaines de milliers en sont morts sur le coup. De 2 à 4 millions de survivants, selon la Croix-Rouge vietnamienne, présentent fréquemment des pathologies graves (cancers, leucémies, diabètes, troubles neurologiques, maladies depeau…). Malades ou apparemment saines, les personnes touchées par l’agent orange donnent souvent naissance à des enfants gravement handicapés (membres manquants ou atrophiés, cécité, arriération mentale, développement perturbé les réduisant à une vie végétative…). Parfois, ce sont les petits-enfants qui sont atteints, sans qu’on comprenne encore avec certitude le mode de transmission.
Que leVietnam ait réussi à survivre à la guerre puis à se redresser malgré l’embargo imposé par les États-Unis jusqu’en 1995 force l’admiration. Que le taux de croissance de son économie – de 7 % à 9 % par an et encore 5,5 % en 2010 en dépit de la crise – le classe aux tout premiers rangs dans le monde, cela donne une image impressionnante de son développement. Mais le Vietnam est encore un pays pauvre : lePIB par habitant est d’environ 1 100 dollars par an. Son PIB total égale 3 % de celui de la France. Les conséquences persistantes des épandages sont pour lui un fardeau gigantesque. Le gouvernement américain et les firmes de produits chimiques impliquées éludent leurs responsabilités. Les victimes vietnamiennes, appuyées par l’Association pour les victimes vietnamiennes de l’agent orange) onttenté d’obtenir justice. Les États-Unis ne reconnaissant pas les juridictions internationales, seules pouvaient être attaquées les entreprises fabricatrices de l’agent orange mais la plainte a été jugée irrecevable par les tribunaux américains. Le procès de l’agent orange n’a pas eu lieu. Monsanto a réinvesti dans l’« agroalimentaire », c’est-à-dire dans la production d’OGM, les immenses bénéficesqu’il a tirés de la vente de l’agent orange à l’armée américaine. Pour mieux s’assurer ce marché, d’ailleurs, il avait comploté avec Dow Chemical et falsifié des rapports de recherches scientifiques pour cacher l’extrême toxicité de l’agent orange. Les soldats américains qui l’ont manipulé sans protection connaissent les mêmes pathologies que les Vietnamiens.
Quant au gouvernement américain, saposition évolue un peu et il passe de la dénégation complète à des considérations humanitaires. C’est sans doute qu’il lui faut compter avec la montée en puissance de la Chine. En mai 2009, un rapport au Congrès américain portait sur « Les victimes vietnamiennes de l’agent orange et les relations États-Unis-Vietnam ». L’auteur y suggérait l’adoption d’un plan d’aide pluriannuel comme l’une des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • vietnam
  • Vietname
  • Vietnam
  • Vietnam
  • Viêtnam
  • Le vietnam
  • vietnam
  • Vietnam

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !