Voltaire

1793 mots 8 pages
Séquence 2 :

Les Lumières :

La contestation dans

L’écriture au

XVIIIème siècle.

Texte 1 : Voltaire, « De l’horrible danger de la lecture » (1765)

Comment déjouer la censure quand on affirme les idéaux des Lumières, si contraires aux fondements de l’Ancien Régime ?

I] Un violent pamphlet, des moyens pourtant indirects.

a) Le pittoresque de la fiction orientale.

( Dépayser la critique, pour ne pas heurter de front les institutions française, contourner la censure. ( Mettre sur le compte de cruel et archaïque despotisme oriental. ( Orientaliste de pacotille, destinés à révéler les vrais cibles de la critiques. ( Consonance comique, mention des noms et qualité des dignitaires. ( Mettre en avant la toute puissance de la religion,…, évoque l’influence de la religion en France (tournure qui pourrait aussi bien être prononcé par les prédicateurs français)

b) Le pastiche du jugement équitable et l’inversion des arguments.

( Imitation : captatio benevolentiae, énoncé de la condamnation au début et a la fin, emploie du conditionnel et de formule impersonnelle. ( L’intérêt du pastiche est d’être parodique : ( Avertissement de l’émetteur que le texte est antiphrastique, par le titre,…, et l’alliance de termes,…. Lecture : source de connaissance, de réflexion, et de diffusion des lumières, elle est en butte à la censure, cible de ce pamphlet. ( Champs lexical de la bêtise. Permettant de comprendre que tous les arguments énoncés doivent être inversés ( Pastiche satirique qui veut ridiculiser les arrêts rendus par la censure française. ( Condamnation de la lecture par un mouphti fictif est à lire comme une condamnation de la censure et un éloge de l’imprimerie.

c) Satire et ironie.

( La satire exprimant une critique du despotisme orientale, permet de contourner la censure et ainsi permet de ridiculiser les travers, les arrêts rendu par la censure et les abus de pouvoirs dans les

en relation

  • Voltaire
    661 mots | 3 pages
  • voltaire
    502 mots | 3 pages
  • Voltaire
    680 mots | 3 pages
  • Voltaire
    1194 mots | 5 pages
  • Voltaire
    487 mots | 2 pages
  • Voltaire
    1284 mots | 6 pages
  • Voltaire
    955 mots | 4 pages
  • Voltaire
    1055 mots | 5 pages
  • Voltaire
    779 mots | 4 pages
  • Voltaire
    607 mots | 3 pages