Volubilis

1450 mots 6 pages
Volubilis est une ville antique romaine située sur les bords de Oued Khoumane, rivière de la banlieue de Meknès (Maroc), non loin de la ville sainte de Moulay Idriss Zerhoun où repose Idrîs Ier . Le nom de la ville vient du latin volubilis signifiant "qui tourne, qui a un mouvement giratoire". Le nom berbère de la ville est Walili, Oualili, ou Walila (arabe : walīlā وليلى) qui désigne la fleur de liseron. La ville vivait du commerce de l'huile d'olive. On retrouve dans les ruines de nombreux pressoirs à huile. Le site de Volubilis est occupé dès le Néolithique, mais il se développe surtout à l'époque mauritanienne au IIIe siècle av. J.C.. La cité est gérée par des suffètes (le nom des premiers magistrats de Carthage), des magistrats suprêmes, comme à Carthage. Elle s'installe sur l'oppidum, formé des futurs quartiers du sud et du centre. Elle est protégée par une enceinte en brique crue, avec des maisons de même matière à l'intérieur. Peu avant l'invasion romaine, un tumulus est élevé sur l'angle Nord-est de l'enceinte. C'est certainement un cénotaphe (monument érigé à la mémoire d'un mort). Dès avant la provincialisation de la Maurétanie Tingitane, Volubilis est une cité montrant de nombreux caractères romains : certains des magistrats de la cité sont appelés « édiles », des habitants relativement nombreux ont déjà la citoyenneté romaine[1].
En 42 av. J.-C., l'empire romain annexe le royaume de Maurétanie Tingitane (de Tanger), après l'assassinat par l'empereur Caligula du roi mauritanien Ptolémée. Volubilis se range alors résolument dans le camp des Romains en créant une milice qui

en relation

  • Volubilis
    1206 mots | 5 pages
  • htdjhytrf
    728 mots | 3 pages
  • Rien
    3528 mots | 15 pages
  • Ecole
    327 mots | 2 pages
  • La biopiraterie
    1501 mots | 7 pages
  • Idrissides
    1274 mots | 6 pages
  • Excursion
    1846 mots | 8 pages
  • L'origine des Juifs d'Afrique du Nord
    2730 mots | 11 pages
  • merci aya
    512 mots | 3 pages
  • La cytoyenneté romaine
    4038 mots | 17 pages