yggj

1045 mots 5 pages
Le questionnaire comme mode de recueil de données quantitatives: avantages et limites.

1. définition
Nous sommes fréquemment amenés à faire des choix pour réaliser un projet, résoudre un problème, construire une représentation de la réalité. Les domaines concernés et les questions qui en découlent peuvent être très différents, mais chaque réponse sera construite à partir des données, des informations que nous possédons et du sens que nous leur donnons. Ces réponses doivent être le plus rationnelles possible. Elles le seront d’autant plus que les données qui fondent les choix sont riches, ciblées, pertinentes.
Les informations traitées servent à mieux connaître les caractéristiques d’une population, logement, habitude, loisirs, travail, santé pour mieux connaitre, évalué leur besoin. Pour ce faire, un ensemble coordonné d’activités basées sur des méthodes et des outils peut être mis en œuvre afin de collecter des informations adaptées à la problématique.

Un recueil d’informations ne peut être réduit à la seule phase de collecte des données par l’application d’un outil de recueil.
En effet, sans un travail préalable de préparation basé sur l’écoute des attentes du maître d’ouvrage sans une définition précise des objectifs et du champ, le travail d’enquête serait dépourvu de sens.

2. Les méthodes du recueil de données :


L’observation directe

Les méthodes d’observation se donnent pour objet de saisir les comportements au moment – et dans le contexte - où ils se déroulent. Plusieurs types d’observation peuvent être distingués selon qu’elles ont pour fonction d’alimenter des hypothèses ou de les vérifier par un

recueil

systématique. Les méthodes d’observations ont été utilisées pour comprendre la manière dont des communautés s’organisent (village, groupes, bandes...). Elles permettent d’appréhender les relations entre les membres, les

interactions, la constitution des réseaux, la nature des

Page 1

Le questionnaire

en relation