zezaded

381 mots 2 pages
Pour les causes, on peut citer : la pauvreté, le chômage, le sous-développement, l'absence de démocratie, les guerres. Pour les conséquences, il y a deux situations. Les pays d'accueil peuvent être saturés si l'immigration n'est pas contrôlée et être confrontés à des problèmes sociaux. Mais, si l'immigration est contrôlée par une politique bien définie des pays d'accueil, elle peut avoir un apport positif sur les plans économique (main d'oeuvre disponible) et culturel (métissage). Tandis que les pays d'origine des immigrés peuvent perdre des ressources humaines importantes (intellectuels, techniciens, artistes...) et décroître d'avantage.

L'immigration est l'action d'immigrer, de séjourner de manière durable ou définitive dans un pays étranger.
L'immigration est aussi le phénomène d'entrée dans un pays d'accueil d'individus ou d'une populationd'individus non autochtones, en général pour y trouver un emploi ou avec l'intention de s'y établir dans la perspective d'une meilleure qualité de vie.

Beaucoup de personnes quittent leurs pays pour aller se réfugier dans un autre. Ils n’ont ni les mêmes raisons, ni les mêmes origines mais ils ont comme point commun le déplacement. On les appelle les migrants.
Des raisons politiques
Tout d’abord il y a les migrants qui fuient la misère de la guerre ou les persécutions. En effet, dans certains pays, des personnes sont torturées et/ou retenues prisonnières car elles n’ont pas les mêmes idées ou opinions que les politiciens. On dit qu’elles migrent pour des raisons politiques. Elles sont le plus souvent des immigrants clandestins.
Des raisons économiques
Ensuite il y a les migrants qui partent pour trouver un meilleur travail et rapporter de l’argent a leur famille. Ils sont originaires de tous les continents, de tous les milieux. Ils ont parfois des diplômes et, dans la plupart des cas, sont des immigrants légaux. Les autres, qui n’ont pas de diplômes et sont parfois analphabètes, sont le plus souvent des

en relation