Zola, l'oeuvre ; chapitre ix

Pages: 18 (4466 mots) Publié le: 11 mars 2011
Le texte à commenter est forcément « choisi » pour ses qualités esthétiques et parce qu'il tolère l'extraction et l'exhibition, voire qu'il l'appelle. Le paradoxe, que tout commentaire réussi sait exploiter, réside dans la tension entre le rapport au tout et l'invite interprétative. C'est parce qu'il occupe une position stratégique et qu'il renvoie à des enjeux — génériques, idéologiques,herméneutiques… — importants pour situer et comprendre l'œuvre, que l'extrait a été choisi. Si le choix est correct, on est dans une « entrée » privilégiée, le texte est lisible à plusieurs niveaux, il est une mise en abyme de l'ensemble, il a valeur de symbole. Sa mise en situation est donc une nécessité du commentaire, et une réponse à la question implicite : pourquoi ce texte a-t-il été choisi ? Sil'on n'a pas connaissance du contexte immédiat, il faut tout de même opérer des rapprochements d'histoire littéraire et apercevoir des similitudes thématiques…

La perspective adoptée ensuite est heuristique, suggestive. C'est celle de l'expérience de lecture personnelle. Le cadre herméneutique est évidemment un cercle « magique » peuplé de références prestigieuses, il met à la disposition dechacun des outils bien connus et appelle des usages conformes à l'éthique du lector, mais le commentaire tolère aussi une vision personnelle très rapprochée. Non par empathie sentimentaliste, mais en vertu de cette idée que l'être habite la variété phénoménale et s'épuise somptueusement en elle. Le choix de la bonne distance est laissé à l'appréciation de chacun. Il faut doser les proportions, mais onattend aussi bien une analyse fine des procédés mis en œuvre, un commentaire stylistique rigoureux, bien assuré (vocabulaire adéquat notamment), qu'une certaine témérité dans des propositions qui fassent sens.

Comme le commentaire est composé, il implique une démarche argumentative, dissertative plus exactement, avec son organisation caractéristique : déploiement des idées sous formed'arborescence complexe circonscrite par un « plan » annoncé à la fin de l'introduction. C'est bien d'idées qu'il s'agit, l'exemplification étant assurée par des prélèvements significatifs au sein du texte. Ces prélèvements seront, autant que possible, intégrés à des séries signifiantes (progression, parallélismes, rapports…) ou examinés dans leur spécificité (hapax, contrastes, déviations…). La stérilitéde la paraphrase — intrusive et dilatoire — est évidemment le signe de l'incompréhension et de l'impuissance face au texte, elle conduit inéluctablement à « tourner autour », elle équivaut à la digression dans la dissertation. C'est l'erreur la plus commune et la plus grave.

Le commentaire proposé ici est établi dans le cadre de l'enseignement en classes préparatoires littéraires, notamment àdestination des étudiants de deuxième année qui préparent le concours d'entrée à l'ENS (Ulm) au titre de l'option Lettres modernes. Ces étudiants ont un “commentaire de texte littéraire sur programme” à l'écrit du concours. Le programme spécifie trois œuvres du domaine français, sans lien entre elles. La contextualisation est évidemment attendue, puisque les œuvres sont bien connues des étudiantset qu'elles ont été l'objet d'un cours complet.

Commentaire composé
Le champ artistique proprement dit s'est constitué au XIXe siècle, dans un double mouvement de refus des déterminations usuelles et de quête identitaire. Zola critique d'art fut un acteur important de cette mutation symbolique et sociale et, comme on pouvait l'attendre des hommes de lettres les plus prometteurs, il a mis sontalent de journaliste et d'écrivain au service de peintres, réalistes et naturalistes, bientôt « impressionnistes », qui, impliqués dans leurs recherches, acceptèrent avec reconnaissance les éloquents manifestes en faveur de la modernité. L'Œuvre, en 1886, ressuscite cette effervescence créatrice contrariée sous le Second Empire, mais témoigne aussi, avec le recul, des ambiguïtés de cette...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire composé sur un passage du chapitre ix de l'oeuvre de zola
  • Emile zola, l'oeuvre, ix
  • Zola
  • Commentaire de l'oeuvre, emile zola, chapitre 8, 1885
  • Lecture analytique de l'oeuvre de zola, chapitre xii
  • L'oeuvre de zola
  • Zola l'oeuvre
  • L'oeuvre de zola

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !