a socialisation peut elle renforcer les stereotypes de genres ?

Pages: 5 (1103 mots) Publié le: 6 octobre 2014
La socialisation peut elle renforcer les stéréotypes de genres ?

Proposition de Plan :

Introduction :

Accroche : la polémique de la théorie des genres.
Les stéréotypes sont une affaire de perception. C’est une catégorisation systématique de la réalité, plus ou moins consciente au sens où un stéréotype correspond à une définition sociale plus ou moins formelle et formalisée mais entous cas : ADMISE (donc que ne fait pas l’objet d’un raisonnement, ou d’une démarche normative).
Problématique : L’intériorisation par l’individu d’une catégorisation sexuelle empiriquement et culturellement observable fait elle l’objet d’un apprentissage social irréversible ?
Ou : dans quelle mesure la socialisation consolide-t-elle les différentiels de genre ?

I. La socialisation àl’origine des stéréotypes

A. « L’homme est un animal social » : l’individu, dans son humanisation, acquiert des schèmes de pensée et de perception du monde à l’origine des stéréotypes

- La socialisation est à l'origine des différences de genre. Cette affirmation trouve sa justification dans la nature de l'homme, chez qui rien n'est inné, tout est culturel "l'homme est un animal social". Comme lemontre le document 1 sans inculcation préalables des parents l’enfant ne distingue pas les artefacts et activités culturellement associées au genre.
- L’enfant va donc penser à travers ces catégories, qui lui fourniront une grille lecture du monde proprement culturel (parler de vision naturelle est un contre-sens). Ici une grille renvoie à l’idée de « grille de déchiffrage », c’est ce qui vapermettre à l’individu de penser et d’organiser le réel sans être soumis à l’instant.
Mais c’est aussi ce qui enferme. L’individu va être assujetti à cette grille et en pensant de telle manière il ne pensera pas autrement. Sa perception de la réalité, aussi inconsciente soit elle est donc subordonné à ce qu’il a intériorisé.  La socialisation est à la source des stéréotypes. Sans socialisation pas destéréotypes.

transition : Avec de tels schèmes de pensée l’individu va appréhender son enviromment social et interagir avec semblables selon ce qu’il y a intériorisé. Il y a donc dans les interactions que celui-ci peut entretenir avec ses semblables une continuité socialisatrice.
La formation du stéréotype n’est pas finie

B. La socialisation secondaire : la structure de l’espace social etculturel concorde avec les structures de genre

Groupes sociaux de travail.
Penser à l’idée de corps de métier : certains métiers encore aujourd’hui sont plus masculins et ne favorisent pas la mixité ni l’échange d’idées et de perception. Effet de synergie : les genres restent entre eux, et fantasment la vision de l’autre sexe  Source de stéréotype très fort.
L’individu poursuit sasocialisation ainsi.
Penser : quand les femmes ne travaillaient pas. Il a fallu attendre leur entrée dans l’usine (II GM) et plus généralement dans le monde du travail pour qu’elles obtiennent leurs premiers droits civiques. Ici la loi indirectement contre les stéréotypes, mais elle les a longtemps favorisée. Surtout quand l’appareil étatique, à l’origine des lois, et la religion était confondus : Lareligion a beaucoup concouru à stéréotyper « l’autre sexe »
- La religion instance très importante, par essence dogmatique et donc formatrice : PENSER QUE TOUTES LES RELIGIONS MONOTHEISTES SONT ou du moins ont été EXTREMENT MISOGYNES (selon des modalités ségrégationnistes, sexistes…). Des exemples à la louche : Adam et Eve  La femme à la source du péché originelle. Islam : possibilité depolygamie (sous de nombreuse conditions toutefois) établie dans le coran. Judaïsme : je te laisse trouver ;) (avec les juifs orthodoxes en Israel c’est pas dur)
- Penser : film, pub, réclame, littérature ( la place de la femme)

3. La société et le groupe en tant qu’entité collective : essence de la DOXA et pérennisation/institutionnalisation des différentiels de genre.
En parlant de loi les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les genres dans la socialisation
  • Stereotypes, identites de genres et medias
  • Comment le marketing événementiel peut-il contribuer à améliorer ou à renforcer le territoire de marque d'une...
  • La socialisation de l'enfant a la socialisation de l'adulte
  • Socialisation a l'ecole maternelle
  • De la construction identitaire a la socialisation
  • role de socialisation à l'école
  • La socialisation à l'école

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !