F. de singly "intimité personnelle et intimité conjugale"

Pages: 7 (1596 mots) Publié le: 17 février 2013
INTIMITE CONJUGALE ET INTIMITE PERSONNELLE
« À la recherche d’un équilibre entre deux exigences dans les sociétés modernes »
1) Les trois périodes de l’intimité
* Milieu 18ème le cercle familiale se privatise = P. Ariès ; de ce fait, les domestiques ne résident plus dans le même domicile que leurs employeurs.
* Fin 19ème, spécialisation des pièces séparation des chambresparents/enfants. De plus en plus, chacun dispose de son propre espèce intime autonomie ↗.
intimité familiale divisée : intimité personnelle (pour les enfants) + conjugale
* Milieu 20ème mouvement féministe + parité scolaire ↗ désir d’indépendance, d’autonomie autant chez la femme que chez l’homme.
Avant d’être les acteurs du couple, hommes et femmes se définissent avant tout comme deux individusa part entière = « individu individualisé ». De Singly explique que nos sociétés sont au cour d’un mouvement de renforcement progressif des individus face au groupe d’appartenance forte volonté d’être propriétaire, notamment de leur corps. Cette transformation de l’intime se calque sur la transformation des individus.
2) Le modèle du primat de l’intimité personnelle
20ème est marqué parun idéal type de relation « relation pure » = relation totalement égalitaire au sein de laquelle l’autonomie personnelle reste primordiale ainsi que la qualité des échanges et finalement l’intensité émotionnelle. De plus la rupture est un horizon plausible dès le début. La relation est « autoréférentielle » en ce sens ou les individus font un bilan régulièrement de leur relation conjugale. C’estune relation totalement contrôlé qui n’échappe pas à un certain contrôle individuel.
« Relation pure » = pure renvoie au fait qu’aujourd’hui, le partenariat n’est pas un devoir social, moral… la relation est alors un outil de construction de soi en ce sens qu’elle fournit les instruments pour. Pour Giddens, la relation pure repose sur un amour « confluent » = l’individu ne dépend pas d’autrui,et ne se confond pas avec lui. C’est donc un amour lucide ou chacun reste a sa place. Dans ce modèle homme et femme parviennent à se maintenir.
«Cchacun se protège pour maintenir une vie sociale indépendante de [son] conjoint »
Ce modèle suprématie de l’intimité personnelle sur la conjugale ≠ modèle de la fusion ou là c’est l’inverse. « D’un coté le primat des individus individualisés, del’autre, le primat du couple »
3) Un autre modèle, respectant un équilibre entre l’intimité personnelle et l’intimité conjugale
Qu’elle est la nature de ce qui est comment entre les deux partenaires ? (q° a laquelle Giddens ne répond pas) si ce n’est échapper à la fusion aliénante ?
Le modèle semble ne pas prendre en compte un besoin ontologique de sécurité s’inscrivant a travers la fidélité etl’engagement à long terme… comment certain accède a cet équilibre entre le personnel et le conjugal ? Goffman « un même fait peut être vu comme invasion ou comme la preuve, au contraire, de l’existence d’un lien, le signe d’un rituel de confirmation ». Dans le modèle des relations pure, la fusion est considérée comme un atteinte a la liberté individuelle de l’un des deux conjoints envers l’autreconjoint = invasion
« Individualisme relationnel » : se construire une identité via les interactions avec un autrui significatif. On peut aussi nommer un autre modèle, caractéristique des périodes antérieures = « double respect » = individu individualisé + communauté partielle ou personnel et conjugal sont pleinement équilibrés.
François De Singly est un sociologue français né est 1948. Il estspécialisé en sociologie de la famille, de l’éducation et des rapports entre hommes et femmes. En 1990, il devient professeur de sociologie à l’université Paris V Sorbonne. Son professorat légitime ses multiples entreprises dans le monde de la recherche. Cela lui permet de créer son propre laboratoire de recherches, le « centre de recherche en sociologie de la famille » (CERSOF) puis le CERLIS...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Intimité du logement
  • Intimité et sexualite
  • Intimité et paraplégie
  • Intimité et pudeur
  • Intimité et handicap
  • Intimité surexposer
  • Intimité en institution
  • Résumer Masculinité et intimité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !