L’éco-conception liée à une démarche en faveur du développement durable pour une marque de produits de sports outdoor

20400 mots 82 pages
Sommaire
Remerciements Sommaire Introduction générale

Partie 1 : Approche théorique Chapitre 1 : Le consommateur et le développement durable Chapitre 2 : L’éco-conception

Partie 2 : Approche théorique Chapitre 1 : L’entreprise Patagonia Chapitre 2 : L’entreprise Lafuma

Conclusion générale Bibliographie Table des matières

4

Introduction générale
Ce mémoire traitera d’un sujet autour du thème du développement durable et de l’écoconception. Plus particulièrement, nous verrons la place de l’éco-conception dans la mise en place, par une entreprise, d’une démarche en faveur du développement durable. Tout d’abord, il est important de définir précisément le développement durable. D’après une définition donnée par le rapport de Bruntland, lors de la Commission Mondiale Environnement et Développement en 1987 : « Le développement durable est un développement qui permet aux générations actuelles de satisfaire leurs besoins sans compromettre la capacité des générations futures à satisfaire les leurs. ». Le développement durable s’articule autour de trois dimensions, qui sont la dimension l’environnementale, la dimension sociale et la dimension économique, qui peuvent être synthétisée en un schéma. Vivable Equitable

Social

Environnement

Economie

Viable Durable

Les principaux objectifs du développement durable de réduire les émissions de pollution et donc de protéger l’environnement contre les changements climatiques. Le développement durable a aussi pour but la protection des Hommes, en préservant leur santé, leurs droits et leur qualité de vie. Cependant, nous observons que dans l’état actuel de notre société et compte tenu de sa propension à consommer, ces objectifs ne peuvent pas être atteints. Pour de 5

les atteindre, il faut changer ces modes de consommation, inciter les consommateurs à consommer plus responsablement, mais sans les forcer à changer radicalement leur façon de consommer. Les entreprises doivent donc elles-mêmes impulser

en relation

  • cas huilerie
    12283 mots | 50 pages
  • sport durable
    46716 mots | 187 pages
  • Mana
    21235 mots | 85 pages
  • Ecotourisme
    19491 mots | 78 pages
  • Groupe Lafuma DDR 2013 12 31 4
    66019 mots | 265 pages
  • Rapport Annuel 2014 FR
    27081 mots | 109 pages
  • ÉCOTOURISME
    38802 mots | 156 pages
  • Une histoire du marketing
    175221 mots | 701 pages