L’état fait-il obstacle à la liberté ?

Pages: 6 (1410 mots) Publié le: 11 avril 2013
-------------------------------------------------
Corrigé du Baccalauréat de Philosophie – Session Novembre 2010

« L’État fait-il obstacle à la liberté ? » (18/20)

À première vue, l’État ne serait qu’un garant de nos libertés. Le fait de recourir à la justice de l’État quand on sent que nos libertés ne sont pas respectées le prouve ainsi. Mais, qu’est-ce que l’État ? Pour Montesquieu,philosophe des Lumières, il s’agit d’un instrument des trois pouvoirs fondamentaux : législatifs (faire les lois), exécutif (faire appliquer les lois) et judiciaire (appliquer la justice). Et de quelle liberté parle-t-on ? On prend ici la liberté au sens politique, c’est-à-dire pouvoir faire tout ce qu’on veut dans les limites de la loi, du droit. Mais, qu’es est-il de la liberté des autres ? On peutdonc penser que recourir à la justice pourrait réduire la liberté d’autrui. La liberté est-elle contrainte par l’État ? Le problème se pose donc par rapport à ceci. Si l’État fait obstacle à la liberté, devrait-on obéir à un État qui ne nous la garantit pas ? Cet État serait-il légitime ? Et sinon, au contraire, quel serait le rôle précis de l’État ? Où se fonderait la légitimité de l’État ?Pour Thomas Hobbes, au début l’homme vivait dans un état de nature et sa liberté n’était limitée que par les limites de sa force. En effet, c’était la loi du plus fort qui dominait et dirigeait la vie des hommes. Hobbes disait même que « l’homme est un loup pour l’homme » pour illustrer cette idée. Cependant, cet état de nature était à l’origine de barbaries et d’un sentiment d’insécurité croissancechez l’homme, ce qui le pousse à la formation d’une État politique capable de lui accorder cette sécurité. C’est ce qui défend Rousseau dans le Contrat Social pour montrer que l’État est avant tout un garant des libertés et non pas un obstacle.
On voit donc que l’État est une union volontaire des individus. En démocratie, régime politique dirigé par le peuple, cette union volontaire peuts’exprimer par l’État lui-même (en effet, les citoyens d’un pays votent leurs autorités ; le vote est une expression indubitable de la liberté) ou par les groupements de personnes, en l’occurrence des partis politiques ou des syndicats dont l’adhésion est aussi volontaire et facultative, preuve de notre liberté de choisir. La liberté des individus ne serait garantie que par les contradictions de cesregroupements qui aboutiraient à des accords visant la garantie de la liberté des individus. En France, on parle en l’occurrence de l’Assemblée Nationale, chambre basse du pouvoir législatif. En effet, les lois créées par l’État ont pour fonction donc de garantir la liberté des individus. Hegel disait même que « l’État es l’incarnation même de l’esprit », c’est-à-dire qu’il était nécessaire, qui nepouvait pas ne pas être et, à ce titre, garant des libertés.
On remarque donc que la liberté n’est pas contrainte par l’État qui, contraire se montre comme un guerrier, un garant de nos libertés. Mais, l’État politique de Rousseau présuppose que l’homme naturellement bon. Or, l’histoire de l’humanité nous prouve que cela n’est pas certain. Qu’en est-il dans les faits historiques ? L’État a-t-iltoujours été un garant des libertés ?

« Ni Dieu, ni maître » disait Bakounine au XIXème siècle. En effet, la société dépasse l’État que les anarchistes trouvent toujours illégitime. Si on réduit une liberté, il n’y a plus de libertés du tout. Avec cette conception, l’État ne serait pas un garant des libertés, mais au contraire un mal absolu destructeur des libertés. Ceci s’illustre avec le contede Barbe-Bleue : lorsqu’il épousa sa septième femme, il dû partir en voyage et il autorisa sa femme à rentrer dans toutes les chambres du château sauf une. Barbe-Bleue eut beau lui dire de ne pas rentrer, elle rentre et découvrit les cadavres des six autres femmes pendues. Lorsque Barbe-Bleue rentra chez lui, il se rendit compte que sa femme avait désobéi ses ordres et il la tua. Cet exemple...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'etat est-il un obstacle à ma liberté
  • l'ignorance fait-elle obstacle à la liberté
  • L'ignorance est elle un obstacle à la liberté ?
  • Autrui est il un obstacle a ma liberté
  • La loi est-elle un obstacle a notre liberté ?
  • La loi est-elle un obstacle à la liberté ?
  • L’éducation est-elle un obstacle à la liberté ?
  • L'ignorance est elle un obstacle à la liberté ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !