L’histoire des rapports du sujet occidental vis-à-vis de l’autre dans la conquête de l’amérique de todorov

3061 mots 13 pages
L’HISTOIRE DES RAPPORTS DU SUJET OCCIDENTAL VIS-À-VIS DE L’AUTRE DANS LA CONQUÊTE DE L’AMÉRIQUE DE TODOROV.

Todorov, essayiste, philosophe et historien, avait rédigé des œuvres plutôt anthropologiques. Todorov s'adonne aujourd'hui à la tâche d'interpeller des récits. Dans son livre intitulé La Conquête de l’Amérique, Todorov révèle la conquête espagnole dans l’Amérique central pendant 16ème siècle. Todorov veut montrer comment les Indiens sont perçus par les espagnols. La question “Comment se comporter à l’égard d’autrui” devient l’une des occupations pendant ce livre. Il révèle comment les Européens ont comporté les autres, vient d’une autre planète, pendant cette conquête où entre 40-70 millions de gens sont morts. Todorov révèle de différents types de comportements basé sur les acteurs historiques qui ont réalisé cette conquête. Son œuvre intitulé La Conquête de l’Amérique contient 4 parties : 1) Découvrir, 2) Conquérir 3) Aimer 4) Connaitre En effet, C’est une conférence au Mexique qui oriente Todorov à s’intéresser à la conquête de l’Amérique par les espagnols et à se passionner pour le problème de la compréhension de l’Autre. Il parle de la diversité des cultures et des perceptions humaines.
Todorov, historien des idées, révèle son point de vu qui se base toujours combien c’est tragique l’histoire de la découverte et aussi de la conquête de l’Amérique. Todorov, par l’intermédiaire de certains manuscrits rédigés par des missionnaires, essaye d’analyser la découverte de l’Amérique et sa conquête et le colonialisme et l’esclavagisme qui sont des résultats catastrophiques de cette conquête. Todorov parle de trois types de rapports dans La Conquête de l’Amérique : 1) les concepts de proche et de loin 2) appréciatif de bon et mauvais (bonté et méchanceté) 3) différent (Il y a toujours cette aliénation de l’autre.)
Todorov fait une autocritique. Le sujet de travail dans la critique littéraire est lui-même. Todorov fait une critique littéraire

en relation

  • De la colonialisation du monde à la mondialisation du colonialisme
    20820 mots | 84 pages
  • L'imaginaire du complot
    147734 mots | 591 pages
  • L'orienntalisme
    31461 mots | 126 pages
  • Périple de baldassare
    69667 mots | 279 pages
  • Théorie politique (l1)-le multiculturalisme
    18901 mots | 76 pages
  • Figures de l´étranger dans le roman beur
    47080 mots | 189 pages
  • Mémoire DNSEP Illustration : le Moyen Âge dans l'album jeunesse
    18987 mots | 76 pages
  • L'orientalisme
    165423 mots | 662 pages
  • Dialogue de M. Le baron de Lahontan et d'un sauvage dans l'Amérique - analyse
    26372 mots | 106 pages
  • Sans chapeau
    62369 mots | 250 pages