L’impatience des limites

Pages: 17 (4026 mots) Publié le: 14 février 2012
L’impatience des limites
LA REVANCHE DES SITH, George Lucas (2005)

par Corinne Vuillaume

Corinne Vuillaume est historienne de l’art, spécialiste du fantastique médiéval et collaboratrice à la revue Cadrage. Elle a notamment participé au cédérom éducatif dédié au film Sleepy Hollow (Collection « A propos de », 2005). Elle est également l'auteur d'un livre à paraître intitulé "Le diable aucinéma" et rédige actuellement une thèse sur le pacte faustien dans la Saga Star Wars.
Œuvre dantesque s’il en est, la saga Star Wars de George Lucas a souvent intéressé les sociologues, de par le phénomène qu’elle a engendré. Cette manifestation de masse, qui en se hissant au statut d’œuvre « populaire », fut considérée bien à tort comme un simple phénomène de mode. Alors qu’elle fait appel àdes références multiples et pluridirectionnelles suffisamment universelles pour dépasser un ancrage dans un temps donné.(1) Depuis la sortie du premier épisode en 1977, une abondante littérature critique n’a cessé de décortiquer la richesse des thèmes qui forment le terreau des deux trilogies de George Lucas : Ainsi peut-on puiser à loisir dans la mythologie chrétienne et les différentes sourcesdont elle s’inspire (le zoroastrisme, la Bible, les Templiers…), la caste chevaleresque des samouraïs, la philosophie new-age des années 70, la science-fiction des années 30 et 40, le western (2) … Sans compter la psychanalyse à qui L’Empire contre attaque (Episode V, 1980) empreinte littéralement le complexe d’Œdipe.(3) Enfin, c’est surtout l’œuvre de Joseph Campbell (principalement The Hero with aThousand Faces/ Les héros sont éternels, 1949) qui est citée pour avoir aidé George Lucas à concentrer son énergie autour de thèmes clés et « révélateurs » de toute la pensée mythique et rationnelle de l’humanité.
L’épisode III, La Revanche des Sith a suscité une attente frénétique de la part des fans, de part son statut d’épisode charnière, mais aussi parce que les volets précédents (La Menacefantôme, 1999 et L’Attaque des clones, 2002) ont subi à leur sortie une avalanche de critiques contradictoires, et qui témoignaient la plupart du temps d’une déception amère et forcément nostalgique de la première trilogie. La Revanche des Sith a ceci de particulier qu’elle révèle la véritable nature faustienne d’Anakin Skywalker. Si les contes de fées se terminent bien, l’épopée se devait, pouraccéder pleinement au rang de mythe se clore (ou plutôt s’articuler) dans la tragédie. C’est pourquoi cet épisode, magnifié par l’opéra sombre et baroque de John Williams, décline jusqu’à son paroxysme toutes les figures dialectiques de la chute et de la limite, propres au mythe de Faust et au drame de sa destinée.
Le vertige temporel

Le personnage de Faust est d’abord une variante moderne desmythes d’Icare et de Prométhée, qui dans la mythologie grecque fut puni pour avoir volé le feu, la « science » aux hommes (et donc pour avoir voulu devenir semblable à Dieu). C’est Marlowe qui en 1587 (en pleine Renaissance) a fixé pour la première fois dans son Volksbuch (improprement nommé « livre populaire ») la légende du docteur Faust, avant que Goethe n’en fasse un des héros type de lamodernité à la fin du XVIIIe siècle. Au-delà du souvenir du Faust historique, le personnage devient l’archétype du chercheur intellectuel, qui signe un pacte avec le diable, pour avoir accès au savoir absolu (et interdit). Il finit déchiqueté dans la version du XVIe siècle, programmé pour la damnation éternelle, alors que Goethe lui ouvre une voie vers la rédemption grâce à l’amour de Marguerite(l’accès à l’immortalité passe par l’amour, le lien avec l’infini). Le mythe stigmatise donc d’emblée les limites de la condition humaine et la volonté de dépasser cette condition de mortel. Une des premières citations chez Marlowe, comme chez Goethe réside dans la volonté d’agir sur la vie elle-même. Le mythe se rapproche en cela d’une autre grande figure née au début du XIXe siècle : Frankenstein....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • limite
  • Limites
  • Les limites
  • Limites
  • Limites
  • les limites
  • limites
  • Limites

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !