L'école de la 3ème république

3299 mots 14 pages
Séquence 8 : Les lois de la Troisième République Le XIXe siècle est jalonné d’avancées du système scolaire, qui concernent principalement le cycle primaire (le secondaire demeure très largement réservé à une élite). Les effectifs augmentent régulièrement, les créations d’écoles se multiplient, les écoles normales forment des instituteurs de plus en plus nombreux. La pensée pédagogique officielle fait le choix du mode simultané au détriment du mode mutuel. Les lois de la troisième République entament l’hégémonie de l’Eglise sur l’enseignement, tandis que prennent corps des théories éducatives se réclamant de l’Education nouvelle. 1) L’école selon la troisième République Dans l’esprit républicain de la Troisième République, l’école serait un garant de la démocratie. En partie grâce à l’école et à l’enseignement, la Nation peut prendre véritablement corps, s’inscrivant chez l’enfant dès son plus jeune âge. Morale et instruction deviennent des éléments fondamentaux de la formation d’un futur républicain patriote. La fin du XIXe siècle, entérinant des avancées scolaires importantes survenues durant les décennies passées, va voir se généraliser un enseignement primaire dont les bases sont jetées par les lois des années 1880. Véritable référence pendant plusieurs décennies marquant esprits et cœurs, ce modèle donnera des signes de faiblesse durant le XXe siècle, sa positon pédagogique, sa conception morale de l’enfant se voyant peu à peu bousculées par de nouvelles façons de vivre, de nouvelles conceptions de l’enfant et de la famille. 1-1) Le développement de l’école primaire Se réclamant parfois d’idées émises durant la Révolution de 1789, Jules Ferry mais aussi nombre de ses collaborateurs vont se donner pour tâche de généraliser l’école primaire (le secondaire demeurera encore réservé à une élite ne représentant qu’une faible partie de la population), de construire un édifice scolaire solide, avec en amont un développement des écoles maternelles ainsi que des écoles

en relation

  • Quels sont les grands principes de l'ecole primaire de la 3éme république?
    350 mots | 2 pages
  • La france a la belle époque
    1076 mots | 5 pages
  • Les oppositions politiques et religieuses autour de la question scolaire sous la iiie république
    1592 mots | 7 pages
  • Le belle époque
    805 mots | 4 pages
  • L’école de la fin du xixè s. à 1914 : former un citoyen
    4394 mots | 18 pages
  • La france de la belle
    1487 mots | 6 pages
  • École pillier
    443 mots | 2 pages
  • Droit
    2523 mots | 11 pages
  • Histoire 1852-1870
    2146 mots | 9 pages
  • Guerre totale
    3317 mots | 14 pages