L'épicurisme

330 mots 2 pages
–341 naissance à Athènes.

Vocation à la philosophie très précoce. Platonicien et atomiste.

Physicien et astronome.
Début dans l’enseignement, prémices de sa philosophie mais hostilité.
Rencontre de son disciple Hermarque.
Environ -270 mort.
Plus de 3OO ouvrages.
Achat d’un grand jardin à Athènes : post-mortem=lieu de formation des disciples et fêtes en son honneur.*
Grand admirateur en la personne de Lucrèce.
L'image d'Épicure est devenue celle d'un impie et d'un débauché, pire, d'un pourceau. Nombreuses calomnies. Notamment sur son jardin, considéré comme un lieu de débauche.

Epicurisme : recherche d’un bonheur et d’une sagesse dont le but est d’atteindre l’ataraxie (tranquillité d’âme modération et harmonie). Philosophie matérialiste (réalité) et atomiste. Maitrise permanente des passions. La canonique, La physique, L’éthique.
L’épicurisme professe que pour éviter la souffrance il faut éviter les sources de plaisir qui ne sont ni naturelles ni nécessaires. Mais le plaisir reste la base du bonheur. (plaisir souverain).
Peu de dogmes, initiation rapide : l’épicurisme présente de nombreux attraits. Société épicurienne basée sur l’amitié.
Epicure est un maître aimé et aimant. Il apparaît comme le libérateur (libérateur des superstitions, des âmes : contre la notion de punition des dieux))
Peu de conscience politique mais définition très juste de la justice : elle n’existe pas en soi mais est un pacte d’utilité dont l’objet est que nous ne nous lésions point réciproquement et que nous ne soyons pas lésés.
Compréhension de l’univers nécessaire au bonheur. Rejet de la superstition.
"Je m'épanouis dans le plaisir corporel en me nourrissant de pain et d'eau." Épicure

Epicure accorde une grande part aux sensations (liaison entre l’âme et le corps) et aux expériences :
♣ dans l’établissement des connaissances (basées sur les prénotions)

« Les dieux ne sont pas à craindre ; la mort ne donne pas de souci ; et tandis que le plaisir est facile à

en relation

  • L'épicurisme
    487 mots | 2 pages
  • L'épicurisme
    535 mots | 3 pages
  • L'épicurisme
    4342 mots | 18 pages
  • L'épicurisme
    307 mots | 2 pages
  • L'epicurisme
    4078 mots | 17 pages
  • l'EPICURISME
    739 mots | 3 pages
  • Epicure et l'épicurisme
    1101 mots | 5 pages
  • L'épicurisme et le stoïcisme
    1401 mots | 6 pages
  • Le stoïcisme et l'épicurisme
    970 mots | 4 pages
  • L'epicurisme et la recherche du bonheur
    1569 mots | 7 pages