L'amitié

Pages: 5 (1236 mots) Publié le: 11 novembre 2010
L'amitié.
C'est la thèse soutenue dans un texte d'origine obscure, que l'on attribue traditionnellement à Aristote.

Apprendre à se connaître est très difficile (...) et un très grand plaisir en même temps (quel plaisir de se connaître!); mais nous ne pouvons pas nous contempler nous-mêmes à partir de nous-mêmes: ce qui le prouve, ce sont les reproches que nous adressons à d'autres, sans nousrendre compte que nous commettons les mêmes erreurs, aveuglés que nous sommes, pour beaucoup d'entre nous, par l'indulgence et la passion qui nous empêchent de juger correctement. Par conséquent, à la façon dont nous regardons dans un miroir quand nous voulons voir notre visage, quand nous voulons apprendre à nous connaître, c'est en tournant nos regards vers notre ami que nous pourrions nousdécouvrir, puisqu'un ami est un autre soi-même. Concluons: la connaissance de soi est un plaisir qui n'est pas possible sans la présence de quelqu'un d'autre qui soit notre ami; l'homme qui se suffit à soi-même aurait donc besoin d'amitié pour apprendre à se connaître soi-même.

Aristote constate la difficulté de se connaître soi-même. Il souligne que le problème est lié à l'identité du sujet et del'objet. Il en conclut qu'il faut donc un intermédiaire. Je ne peux pas m'analyser dans la solitude. J'ai besoin des autres pour savoir qui je suis. Mais ce n'est pas n'importe quel autre qui pourra me fournir cette aide: il me faut un ami.
Se connaître est difficile, pour les raisons que l'on a vues. Mais il serait dommage de renoncer, car c'est une source de plaisir. En effet, la connaissance,selon Aristote, procure de la joie. Le savoir est une source de bonheur, car le bonheur réside, pour chaque être, dans l'accomplissement de sa fonction propre (Ethique à Nicomaque, I, 6). Mais pourquoi cette connaissance particulière qu'est la connaissance de soi? Parce que l'on y est en accord avec soi-même. La connaissance vraie consiste dans l'accord de l'opinion avec son objet. Je suis dans levrai si ma connaissance est conforme à la réalité. Où trouver, ailleurs que dans la connaissance de soi, une meilleure occasion de contempler un objet qui soit en accord avec soi-même, puisque justement cet objet est soi-même? Mais c'est justement aussi de là que vient la difficulté de se connaître: je suis le plus mal placé pour savoir qui je suis, parce que je manque de recul par rapport à moi.Aristote donne aussitôt une preuve de ce qu'il avance, une preuve de fait, qui repose sur l'expérience. Nous attribuons aux autres des défauts que pourtant nous possédons aussi. Comment se fait-il que nous ne les remarquions pas aussi facilement quand ils sont nôtres? Notre connaissance ne sera pas objective, parce que déformée par l'indulgence et la passion. Chacun sera tenté d'être indulgentavec lui-même. Que la passion, par exemple l'orgueil, rende aveugle, c'est un thème classique. Il est difficile de reconnaître ses faiblesses, de mettre le doigt où ça fait mal. Celui qui connaît et ce qui est à connaître ne peuvent donc se confondre. De la même façon, il est impossible pour l'œil de se voir lui-même directement. Je peux observer toute chose, sauf ma propre vision. Le seul moyend'étudier l'œil, c'est de prendre un point de vue extérieur sur lui, de l'observer du dehors, ce qui n'est possible que par un intermédiaire: celui du miroir. De la même façon, puisqu'il est impossible de se connaître directement, on le fera indirectement, grâce à un médiateur. C'est autrui qui jouera le rôle du miroir. Je ne peux me connaître seul. Il faut qu'autrui joue le rôle de moyen terme entremoi et moi-même. Toutefois, pour que sa médiation soit efficace, il ne s'agit pas de compter sur n'importe qui: c'est d'un ami seulement que l'on peut espérer obtenir la connaissance de soi. Pour quelle raison? L'ami, peut-on supposer, sera peut-être plus objectif, plus bienveillant à notre égard, tandis que le premier venu serait peut-être plus sévère. Mais si l'ami est trop indulgent, la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'amitié
  • L'amitié
  • L'amitié
  • de l'amitié
  • De l'amitié
  • l'amitier
  • l'amitié
  • De l'amitié

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !