L'art contemporain relève t'il de l'imposture ?

10606 mots 43 pages
L'art contemporain relève t'il d'une imposture ?

- "Toute une partie de l'art contemporain n'a pas d'autre objet que l'art lui-même." (P. Bourdieu)

- "L'art contemporain n'amène que peu de certitudes." (F. Hergott)

- "Pourquoi construire des déchetteries quand les musées d'art contemporain font l'affaire ?" (Anonyme)

Introduction : Définitions et descriptions.

1) Définitions. - L'expression "art contemporain" est utilisée habituellement pour désigner les pratiques et réalisations d'artistes revendiquant « une avancée dans la progression des avant-gardes. L'expression s'applique également aux musées, institutions, galeries montrant les œuvres de ces artistes. On parle également d'art contemporain pour désigner, par convention, l'art des années 1960 et après.

- Ce que l’on appelle communément l’art contemporain, s’attache à détruire de plus en plus le cadre classique, issu du XIXe siècle, dans lequel s’inscrivait jusqu’alors l’art ; il s’appuie pour cela largement sur les nouvelles technologies et utilise les nouveaux moyens d’expression.
L’art contemporain est, par définition, l’art en train de se faire, "l’art synchronisé avec le moment ultime de l’avancée du temps". En cela, il est possible de dire que l’art contemporain s’affirme réellement en tant que tel, au tout début des années 1960, bien que l’on puisse déjà auparavant percevoir des signes avant-coureurs de l’âge contemporain.

A ce titre plusieurs mouvements s'en dégagent.

2) Description

- Le nouveau réalisme : Le nouveau réalisme introduit l’idée d’une pensée sociologique en art, dont l’objectif est de faire l’inventaire de la vie des objets au sein de la cité.
Ainsi les accumulations d’Arman, les compressions de César, les assemblages de Martial Raysse et la dimension métaphysique qu’Yves Klein donne de l’objet ainsi approprié, sont autant d’exemples de la prise de conscience d’une modernité nouvelle.

(César)

- L'art

en relation

  • Théâtre et psychanalyse
    65950 mots | 264 pages
  • Coucou
    56077 mots | 225 pages
  • Dissertation droit
    53539 mots | 215 pages
  • Orthographe et grammaire
    164127 mots | 657 pages
  • Aventures de tintin
    52683 mots | 211 pages
  • colusion
    107595 mots | 431 pages
  • Les pensées de Blaise Pascal
    107595 mots | 431 pages
  • pensees
    106224 mots | 425 pages
  • Pascal, pensées sur la religion et sur quelques autres sujets
    113854 mots | 456 pages