L'art contemporain

Pages: 18 (4375 mots) Publié le: 30 novembre 2012
DAEU blanc français 2011/2012 DISSERTATION LITTERAIRE (sujet 1) : QUELQUES ELEMENTS DE CORRECTION

REMARQUES PRELIMINAIRES POSITIVES : 1. Je vous félicite pour avoir choisi (1/3 des copies) le sujet de dissertation à une période où l’on ne sent pas forcément encore très à l’aise avec ce type de sujet : ce choix démontre que vous êtes capables de vous « lancer » dans la dissertation, c’està-direde vous faire confiance. 2. De plus, les copies ont montré votre investissement, votre volonté de « bien faire » : vous avez « joué le jeu » – c’est très bien ! 3. Ceux qui ont choisi la dissertation ont, en grande majorité, compris globalement ce que l’on attend d’eux en pareil cas, notamment : une INTRODUCTION en bonne et due forme / TROIS PARTIES constituant le DEVELOPPEMENT, comportantchacune plusieurs paragraphes càd plusieurs arguments distincts et organisés / une CONCLUSION en bonne et due forme. CRITIQUES : 1. Certains n’ont pas mis la citation en introduction, se contentant de la reformuler très vaguement… et ratant ainsi l’essentiel : la citation QUI EST LE SUJET doit impérativement figurer dans le devoir (avec le nom de l’auteur !) ! Comment disserter à partir de… rien ?! Il ya un sujet : vous DEVEZ le reproduire, avant de le reformuler, de l’analyser, de le commenter. Car sinon vous déviez avant même d’avoir réfléchi au propos (en le reformulant vaguement vous le déformez), sans compter que vous évacuez bien souvent des pans entiers de la réflexion (vous occultez ce qui vous paraît accessoire). Par ailleurs, ceux qui l’ont reproduite (heureusement nombreux) ne l’ontcependant que très raremement et très vaguement analysée… Or l’essentiel d’une dissertation se joue là, dans l’analyse PRECISE du sujet : c’est elle qui conduit votre réflexion, décide des parties, des arguments, de leur succession. D’une part, une analyse minimale doit être conduite pour la problématique (c’est là que vous montrez que vous avez compris ce qui peut être problématisé) ; d’autrepart, vous devez revenir régulièrement, à l’intérieur même de vos parties, à la problématique de départ, montrant que vous avancez, que vous ne « perdez pas le fil » etc. Bref, vous devez « recentrer » fréquemment vos arguments en montrant leur pertinence vis-àvis de la problématique posée au départ. 2. Par conséquent, la problématique a été soit absente (certains l’oublient allègrement, passant durecopiage du sujet à l’annonce du plan) ; soit peu convaincante, par manque d’analyse précise du sujet. De fait, le gros défaut de presque toutes les copies est d’avoir opté pour un sujet général que vous avez « inventé », en gommant tout ce qui dans la citation prêtait à analyse attentive et
1

personnelle. La plupart d’entre vous a ainsi proposé une réflexion sur l’utilité des livres, lesbienfaits de la lecture… or ce n’était pas (exactement) le sujet ! (ce qui n’a pas empêché des notes correctes pour le DAEU blanc où les exigences des correcteurs sont moindres, mais je vous mets en garde…). IL FAUT PASSER DU TEMPS SUR L’ANALYSE DE LA CITATION, quitte à pointer ce qui VOUS pose problème, ce qui n’est pas explicite, ce qui vous paraît étonnant etc. Ne pas hésiter à se confronterréellement au problème qui vous est posé. 3. J’ai noté une grande carence d’exemples littéraires, et d’exemples précis : or le cours de littérature est suffisant pour vous fournir des exemples (sans compter votre propre culture littéraire, classique ou pas). Il ne s’agit pas d’en proposer beaucoup, mais d’en proposer des convaincants, bien choisis, et bien exploités. Certaines copies n’ont proposé aucunexemple… Ce qui donne des arguments « mous », car trop généraux, trop vagues. Ou alors hors-sujet : Comte-Sponville ne parle ni des blogs ni des manuels de cuisine… Il faut toujours avoir en tête qu’il s’agit d’une réflexion littéraire (qui peut, comme ici, recouper des questions philosophiques, ou parfois, plus largement, artistiques), et une réflexion qui vous demande de prendre une certaine...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'art contemporain
  • L'art contemporain
  • Quels lieux pour l'art contemporain?
  • L'art contemporain, une fumisterie ?
  • L'irrévérence dans l'art contemporain
  • introduction "le marché de l'art contemporain"
  • L'art contemporain au musée
  • L’art : du moderne au contemporain

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !