L'art a t'il besoin de règles

1934 mots 8 pages
L'art a-t-il besoin de règles ?

Avant la Renaissance, les artistes et les artisans n'étaient pas différenciés. De plus ils faisaient partis de corporations dans lesquelles on leur apprenait les méthodes de leur art c'est à dire les règles à respecter pour bien faire leur métier. Une règle est en effet une convention, ou une norme imposée, elle indique la voie à suivre pour atteindre un résultat défini au préalable. Or depuis la Renaissance l'artiste se distingue de l'artisan, en effet au 15eme siècle à Florence certains peintres ont révolutionné la peinture en montrant que l'artiste était un intellectuel et en 1571 les peintres et les sculpteurs sont émancipés de leur corporation à Florence. Ils peuvent ainsi peindre à leur manière, c'est à dire s'individualiser. Si l'art possédait des règles explicites avant la Renaissance celui-ci n'était pas considéré comme un art tel que nous le concevons aujourd'hui mais comme un métier. Depuis le 18eme siècle, avec la création de l'école des beaux-arts, l'art se défini comme la création du beau. En s'émancipant de leurs corporations, les artistes ont montré que pour créer une œuvre d'art il n'y avait pas forcément besoin de respecter des règles précises, cependant n'est-ce pas la présence de règles qui nous fait apprécier l'art ? Nous verrons donc dans un premier temps que les plus belles œuvres sont celles d'artistes ayant transgressé les règles préexistantes. Puis nous montrerons que chaque nouveau mouvement se caractérise par ses propres règles. Enfin nous nous demanderons si la seule règle dont l'art ai besoin n'est-elle pas de produire une émotion.

Aux Beaux-arts, on apprenait que pour mettre un sujet en valeur il devait se trouver aux 3/8èmes du tableau. C’est ce que l’on appelle la règle d’or. Cette règle devait être respectée par chaque artiste souhaitant être désigné comme tel. En effet, si son tableau ne mettait pas cette règle en œuvre il ne pouvait être qualifié d’art. La règle d’or était donc une règle

en relation

  • Philo
    1453 mots | 6 pages
  • L'art est-il inutile ?
    873 mots | 4 pages
  • Résumé philo
    2137 mots | 9 pages
  • ) L'artiste peut-il délaisser toute technique ? (non mais est-il un technicien pour autant ?)
    1847 mots | 8 pages
  • La connaissance
    4637 mots | 19 pages
  • Gestion des ressources humaines
    564 mots | 3 pages
  • Analyse d'oeuvre: L'homme au chien noir de Gustave Courbet
    1080 mots | 5 pages
  • Evolution de la place et du rôle de l’infirmière dans les institution de soin
    1251 mots | 6 pages
  • Essai d'art contemporain
    1412 mots | 6 pages
  • art et technique
    4898 mots | 20 pages