L'atelier de jean claude grumberg

1133 mots 5 pages
L'atelier de Jean-Claude Grumberg(1979)

Conclusion: D'une manière générale, les œuvres de Jean-Claude Grumberg se veulent à la fois historiques et autobiographiques. Situées dans le cadre de la Seconde Guerre mondiale, cette époque retrace la majeure partie de sa vie, ce qui en fait donc un thème principal. Son écriture incarne également des émotions, des préjugés, des conflits moraux, dans des personnages complexes, changeants. Il « personnifie » d'une certaine manière tous ces thèmes qu'il veut exploiter, sans que les personnages soient réels. En ce qui concerne l'Atelier, Grumberg fournit dès les premières pages de nombreuses informations qui permettent la construction de l'histoire et la précision du contexte : il s'agit de données historiques (la Seconde Guerre Mondiale, la zone libre, le manque de charbon, les rafles), de données qui concernent les personnages (on connaît d'emblée la situation familiale des personnages, on devine leur tranche d'âge avec facilité). Le cadre de la pièce est un atelier de confection où s'affairent des employés qui sont en majorité des femmes, à l'exception de deux hommes : le patron, monsieur Léon, et le presseur. Les femmes parlent de leur expérience de la guerre à travers de nombreux sous-entendus, de même que de leur situation de famille. Les longs temps de pause qui entrecoupent leur dialogue, le caractère allusif de leur conversation, s'abstenant de mentionner les nazis tout en se comprenant fort bien, signalent qu'elles peinent à se raconter les épreuves qu'elles ont dû subir, et soulignent le fait qu'elles se raccrochent à ce qu'elles ont pu perdre durant cette guerre meurtrière. Ces malheurs communs les rapprochent cependant. Le lecteur se doit de reconstituer l'histoire de chacun des personnages, en sélectionnant les éléments du textes qui sont dispersés tel un puzzle.

La pièce se déroule en dix scènes courtes, indépendantes les unes des autres dans le temps (la première se situant en 1945, la

en relation

  • L'atelier, jean-claude grumberg
    509 mots | 3 pages
  • Commentaire composé "L'Atelier" de Jean-Claude Grumberg
    1288 mots | 6 pages
  • Lecture analytique de "l'atelier" de jean-claude grumberg
    2196 mots | 9 pages
  • Commentaire composée scène 1 - l'atelier - jean-claude grumberg
    743 mots | 3 pages
  • commentaire composé scène 1 l'atelier jean claude Grumberg
    487 mots | 2 pages
  • biographie grumberg
    628 mots | 3 pages
  • Grumberg
    292 mots | 2 pages
  • Jean-claude grumberg
    383 mots | 2 pages
  • L'atelier de grumberg
    3127 mots | 13 pages
  • L'atelier
    296 mots | 2 pages