L'eglise à l'époque mérovingienne

6906 mots 28 pages
L’Eglise à l’époque Mérovingienne (481-751)
Après Clovis, des personnalités régionales scindent le Royaume Franc en trois parties principales : La Burgondie, L’Austrasie, la Neustrie : les tria regna. Ces trois provinces furent pour la dernière fois réunies sous le règne de Dagobert qui mourut en 639. A la fin du VIIème siècle, les Pippinides peuvent être considérés comme maîtres de la Gaule. En 751, Pépin le Bref dépose le dernier roi Mérovingien et se fait roi en recevant la Sainte-Onction à Reims (tradition qui perdure jusqu’en 1825). I- Les rapports entre Eglise, royauté et aristocratie 1- L’Eglise et Clovis, le concile d’Orléans de 511
Le concile d’Orléans de 511 établit entre rois francs et Eglise une relation de troc. Dans le canon IV, il est dit que « nul ne pourra devenir Evêque ou abbé sans un ordre du roi ou une autorisation de son délégué local ». En échange de ce canon IV, les canons V, VI et VII stipulent que le roi est libre de faire des donc à l’épiscopat mais que ces dons sont inaliénables. C’est à ce concile qu’apparaît le droit d’Asile. 2- L’Eglise, la conquête et les pouvoirs francs a) Une conquête qui favorise l’unité chrétienne
Il a été décidé de maintenir dans le clergé les évêques Ariens si ceux-ci en sont jugés dignes. Chez les Burgondes, dès 505, le fils de Gondebaud, Sigismond, devient catholique. Il réunit en 517 le concile d’Epône et prévoit la conversion de son peuple. Saint Avit annonce le déclin de l’arianisme. Sous les attaques des trois fils de Clovis, la Burgondie disparaît en 534.
Une autre hérésie condamnée par l’Eglise est combattue. Il s’agit du pélagianisme. Pélage est un moine breton du début du IVème siècle qui prône un primat du libre arbitre dans le salut de l’âme. L’Eglise juge ces idées hérétiques. Malgré cela, le Pélagianisme se répand en Espagne et dans le sud de la Gaule. En 529, au concile d’Orange, est sanctionné pour la dernière fois et n’est plus évoqué par la suite. Les fils de Clovis

en relation

  • La conception du pouvoir à l'époque des mérovingiens
    1200 mots | 5 pages
  • Histoire médiévale
    3835 mots | 16 pages
  • Histoire des institutions franques
    6216 mots | 25 pages
  • Epoque franque
    1858 mots | 8 pages
  • Histoire du xx siecle
    5238 mots | 21 pages
  • Cours histoire des institutions l1 droit
    13220 mots | 53 pages
  • Cour d'histoire des institutions du moyen - age
    12460 mots | 50 pages
  • commentaire de texte sur la fin des mérovingiens
    2879 mots | 12 pages
  • Histoire de l'époque des Francs
    3118 mots | 13 pages
  • La monarchie à l'époque mérovingienne et la royauté à l'époque carolingienne
    1804 mots | 8 pages