L'empire romain ii

1268 mots 6 pages
Histoire du droit

INTRODUCTION GENERALE :
Deux catégories : le Droit français / le Droit non français
Des droits est différent du Droit → un outil, « l’art du bon et du juste » ("jus est ars aequi et boni").
Division du Droit privé et du Droit public : * Relation entre personnes. * Rassemble toutes les règles qui concernent l’Etat, son organisation et son fonctionnement (municipalités / régions …) et les métiers de la fonction public.
Il organise nos relations sociales, la façon que l’on a de vivre avec les autres. Les règles morales nous lies entre nous. Avant le droit juridique, on se basait sur des droit moraux ou des règles religieuses (par ex : dans des Etats non laïques). Le Droit Divin ne concerne que les gens qui y croient.
Le Droit : une autorité sanctionnée (irrespect = sanction) / Réputé, c’est-à-dire être consenti par tous, même à ceux qui ne croit pas que cela soit juste. Ex : un Républicain vivant dans un régime monarchique se doit de respecter ses droits et ses devoirs. (≠ au Droit divin).
C’est une science de l’ordre des Sciences Sociales (comprendre les Sociétés). Les sociétés sont vivantes → le droit est un objet vivant, il est aussi vivant que les sociétés qui s’organisent grâce à lui.
→ Ce cours est une réflexion dans le temps du Droit (naissance, transformations, mort …).
Plusieurs axes de réflexions : * L’histoire du droit doit permettre de mieux comprendre le monde juridique actuel. * De donner des clefs pour comprendre, on s’inspire du passé pour cerner le présent. * Décrypter de « nouvelles » idées, pour en connaître la réelle origine. * Le Droit est une construction humaine (choix + autorité) (→ même le Droit divin) * Construction lente ( ≠ évènementiel) * Construction historique * Construction par influence et mouvements de pensées

→CONSTRUCTION SYNCRETIQUE
(≠ de synthèse qui ne rajoute rien)
Le syncrétisme : rajout de mouvement pour au final la création d’un droit original / un

en relation

  • Les causes de la chute de l'er
    1092 mots | 5 pages
  • Rome antiquité
    757 mots | 4 pages
  • Empire romain
    483 mots | 2 pages
  • la citoyenneté a rome
    1051 mots | 5 pages
  • Edit de caracalla
    1671 mots | 7 pages
  • mucooooo
    4845 mots | 20 pages
  • L'empire romain germanique 962-1356
    3697 mots | 15 pages
  • Athenes
    2090 mots | 9 pages
  • Histoire du droit la gaulle chrétienne
    1561 mots | 7 pages
  • Exposé Latin Rome Antique
    1060 mots | 5 pages