L'engagement politique au 20ème siècle et ses limites

Pages: 6 (1455 mots) Publié le: 17 mars 2012
« La littérature vous jette dans la bataille ; écrire, c'est une certaine façon de vouloir la
liberté ; si vous avez commencé, de gré ou de force vous êtes engagé », Sartre, Qu'est-ce que la littérature ?
Tout d’abord, définissons le terme de " littérature engagée " ; On trouve toujours un
contexte précis (guerres de religion, atteintes aux libertés, misères sociales, ...)
l'écrivain peutdécider de mettre son art au service d'une cause. Dans ce cas, on dit que
son art est engagé. Il invite ses lecteurs à la réflexion ou à l’action. La naissance de
l'écrivain engagé commença avec Voltaire. En effet, il imposa cette nouvelle forme
d'écriture entre 1763 et 1765 avec l'affaire Calas (Jean Calas fut condamné et exécuté
injustement pour infanticide
). Voltaire avait lui-mêmeconnu l'intolérance du fanatisme.
Il décide donc de prendre position face aux injustices des tribunaux en interpellant
l'opinion publique. C'est alors que des écrivains comme Emile Zola, Jean-Paul Sartre ...
suivront ce modèle d’écriture. Ils veulent convaincre les hommes d'adhérer à une
cause: il exhorte ses semblables. Son rôle est alors de délivrer un message pour que le
lecteurréagisse. Il veut alerter l'opinion publique au nom de la justice et de la vérité.

La littérature engagée se développe principalement au XXème siècle. Cette conception
de la littérature s'oppose à celle de " l'art pour l'art " et a pour but de servir un idéal
humain. A cette époque, ils favorisent les réflexions politiques.

Au début de l'année 1908, un groupe d'écrivains, parmi lesquels EugèneMontfort, Charles-Louis Philippe, Henri Ghéon, André Ruyters et Michel Arnauld (Marcel Drouin), décident de fonder une nouvelle revue littéraire. André Gide, Jacques Copeau et Jean Schlumberger participeront également au premier numéro, qui paraît le 15 novembre 1908. Mais suite à une dissension entre André Gide et Eugène Montfort, le groupe éclate. Un «second» premier numéro paraît le 1er février1909, sans Montfort, le désaccord entre eux tien de la conception de la littérature, beaucoup plus audacieuse chez Gide.
Dès lors, la revue paraît régulièrement et parmi ses premiers collaborateurs, outre ses fondateurs, on citera Romain Rolland, André Suarès, Paul Claudel, Léon-Paul Fargue, Valéry Larbaud et Jacques Rivière. De mai 1912 à août 1914, Jacques Copeau en assure la direction - à lasuite de Jean Schlumberger - et Jacques Rivière, son secrétariat (janvier 1912-août 1914). Elle publie Alain-Fournier, Guillaume Apollinaire, Francis Carco, Jean Giraudoux, Marcel Proust, André Spire, Paul Valéry, Roger Martin du Gard... La première guerre disperse les auteurs. La revue s'arrête en septembre 1914 et ne reprend qu'en juin 1919, sous la direction de Jacques Rivière, bientôt assistépar Jean Paulhan, qui lui succèdera en 1925.
La N.R.F. cesse de paraître en juin 1940, puis, placée sous tutelle allemande, elle paraît sous la direction-gérance de Drieu la Rochelle jusqu'en juin 1943.



I. L'engagement politique de l'écrivain et ses limites

Dans la mémoire collective, Sartre est le symbole de l'engagement de l'écrivain. Il affirme qu'un texte n'est jamais neutrepar rapport à l'époque où il est écrit — sauf la poésie qui, parce qu'elle traite des mots comme la peinture le fait des couleurs, peut ne porter aucun message.
Les autres textes nous invitent à nous situer par rapport au monde dans lequel nous vivons: ou bien ils le présentent de façon positive et nous invitent à le conserver, ou bien ils le présentent négativement et nous exhortent à le changer.Il peut être confortable, en effet, de se réfugier dans la lecture du patrimoine, des textes du passé qui n'ont plus de prise directe sur le monde actuel. Mais tout écrivain doit savoir qu'il est impliqué dans ce qu'il écrit, et qu'il implique son lecteur. Il doit écrire en s'engageant consciemment, en sachant qu'il écrit toujours pour un public désigné, qu'il répond à une urgence.
Mais la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les 3 grands types de régimes politiques du 20ème siècle
  • La place des femmes francaises dans la vie politique au 20ème siècle.
  • Autriche hongrie et recompostions territoriales et politiques au 20éme siècle
  • 20Eme siecle
  • l'engagement politique
  • L'engagement politique
  • Le 20ème siècle
  • [Droit] histoire du 20ème siecle

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !