L'enterrement de meursault, l'étranger de camus

Pages: 9 (2170 mots) Publié le: 8 décembre 2010
L’étranger est le premier roman de Camus, mais il fait suite à une première tentative, la mort heureuse, roman à la publication duquel l’auteur avait renoncé, le jugeant inabouti. C’est en 1 mois de demi (mars avril 1940) comme « sous la dictée » que camus rédige le premier jet de l’étranger. Le roman est publié en 1942, donc en pleine guerre, la même année que le mythe de Sisyphe, essai consacréà l’absurde.



Résumé

Les 6 premiers chapitres qui composent la première partie du roman s’ouvrent sur la mort de la mère de Meursault, le narrateur. Peu après l’enterrement, ce modeste employé algérois retrouve une ancienne connaissance, Marie, qui devient sa maitresse. Outre le vieux Salamano, qui bat son chien, Meursault a pour voisin un souteneur, Raymond Sintès auquelil rend service. Bientôt « impliqué » dans les bagarres de Raymond contre des arabes, Meursault tue l’un d’entre eux. Commence alors la seconde partir du livre : 5 chpt détaillant le procès de Meursault jusqu’à sa condamnation à mort. La première partie nous présente la vie de Meursault jusqu’au meurtre, la seconde sa vie après le meurtre : nous passons ainsi de la vision d’un homme libre etinnocent à celle d’un accusé bientôt déclaré coupable.

-procéder à l’étude d’un extrait de la fin du premier chapitre, donc de l’incipit.
-L’enterrement de sa mère

Il conviendra donc de montrer en quoi cette scène est un bouleversement dans la vie de Meursault et révélateur de son caractère antithétique du héros classique. ( voir absurde)

1) Bouleversementa. Rupture avec le passé

b. Couleurs mort/vie

c. Nature : soleil= mort



2) Portrait

a. Portrait antihéros (maman, paradoxe de ses phrases..)

b. Confrontation/ différences Pérez/Meursault

c. Rapport à l’enterrement



En effet, nous parlons de bouleversement dans la vie de Meursault,Bouleversement légitime puisqu’il vient de perdre sa mère. Une mère qu’il avait placé à l’asile de vieillards à Marengo, une mère vieille « comme ça ». L’extrait s’ouvre donc sur le cortège funèbre traversant la campagne algérienne sous un soleil accablant en direction du cimetière. Ce passage rompt avec le passé de Meursault par des métaphores ; plusieurs fois Meursault constate que « devant lui la routetournait » qu’il n’y « avait pas d’issue » cette image exprime l’idée que Meursault est fac e à son passé, mais cependant qu’il lui échappe, que le futur s’offre à lui mais qu’il ne pourra plus retourner en arrière, la fuite du temps pour lui, cependant Pérez « le fiancé de sa mère » est quant à lui confronté à la vieillesse avec l’image des larmes qui ne s’écoulent plus. Ainsi Meursault est face àla vie de part sa jeunesse, et Pérez à la vieillesse puis à la mort. C’est pourquoi nous parlons de bouleversement, il a perdu sa mère et de là, il devient l’adulte et ne reste plus l’enfant. C’est une nouvelle page qui s’ouvre.

Tout au long de l’extrait la vie et la mort s’opposent par les nombreuses réflexions sur les couleurs. En effet le rouge et le blanc s’oppose très souvent : lesgéraniums rouges avec le visage pâle de Pérez qui s’évanouir, la terre couleur sang et la chair blanche des racines sur la bière de sa mère. Mais aussi le noir très présent dans l’extrait : le noir du goudron, le chapeau du cocher en cuir bouilli semblait avoir été pétri dans cette boue noir. Et cette conclusion que fait Pérez est très révélatrice : « j’étais un peu perdu entre le ciel bleu etblanc et la monotonie des ces couleurs, noir gluant du goudron ouvert, noir terne des habits, noir laqué de la voiture. » L’extrait s’ouvre sur le noir de la procession et se referme sur le rouge sang et le blanc des racines près de la tombe. Le noir est la couleur du deuil, de la douleur, de la faute, de l’ignorance, des ténèbres. Opposé au blanc. Mais le noir est aussi et surtout l’annonce d’une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le meurtre de meursault, l'étranger de camus
  • Meursault (l'etranger, d'albert camus)
  • Le procès de meursault (l'étranger de camus)
  • description meursault l'etranger Albert Camus
  • Plan l'étranger de camus, le procès de meursault
  • L'etranger
  • L'etranger
  • Etrangeté et identité subjective: le personnage de meursault dans l'étranger de camus

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !